Petit tour d’horizon – Sisteron et Malijai (04)

Rappel

Réunion de l’ensemble des collectifs de notre nouvelle Plateforme Samedi 27 Février 14 h
Salle de l’Auditoire
26170 Buis-les-Baronnies

Petit tour d’horizon – Sisteron et Malijai (04)

 Sisteron (04)

J’ai fait le point de ce jour avec Sylvie Nicho, Référente sociale d’ADOMA Sisteron.

Un couple avec enfants est attendu à Sisteron dans l’un des appartements HLM de la Cité Beaulieu libéré par les 10 Soudanais (5 d’entre eux sont partis pour Martigues et 5 autres à Avignon. Il en reste donc encore 26 à ce jour).  D’autres résidents peuvent partir du jour au lendemain, suivant les décisions préfectorales et aussi subitement de nouveaux peuvent arriver puisque l’Etat veut démanteler la Jungle de Calais. Et ce sera  un nouveau cycle de recommencement pour ADOMA, les bénévoles et l’appel aux dons.

Dons-Besoins actuels:

Les dons alimentaires sont toujours les bienvenus: riz, tomates pelées, oignons, ail, aromates, sel, huile, thé, etc.

Sacs à dos, sacs de voyage, portefeuilles, portemonnaies, produits de toilette homme, etc. Les mugs sont aussi très appréciés.

Les besoins spécifiques des prochains partants et des nouveaux arrivants nous seront communiqués dès que les besoins seront cernés.

Malijai (04)

Dix-huit personnes sur les 50 attendues sont arrivées dans l’immeuble Le Grand-Pré dont les appartements sont également gérés par ADOMA. Même si Malijai (près de Digne) est géographiquement éloigné de  l’ensemble de nos collectifs de la Drôme, des contacts réciproques seront pertinents. Il est utile de noter les coordonnées sur notre liste de collectifs voisins et amis.

Pour information: une réunion bénévoles/partenaires  se tiendra mardi 8 mars 2016, Immeuble Le Grand-Pré, Appartement 27, 04350 MALIJAI. Contact : Romain.SIGOURE@adoma.fr

Romain Sigoure
Intervenant Social
AT-SA Adoma, Immeuble le Grand-Pré – Appt 27, 04350 Malijai
www.adoma.fr

(Je vais prochainement créer sur ce blog une page spéciale récapitulant tous les collectifs faisant partie de la plateforme et +).

Annie Molinet
1400, route de Laragne
26560 Séderon
tél 04 75 28 51 77
copar26560@gmail.com
Blog Séderon Hautes-Baronnies-Collectif Pour l’Accueil des réfugiés (copar)

Compte-rendu de la réunion du 13 février 2016

Collectifs pour l’accueil des réfugiés et migrants
Compte-rendu de la réunion de création d’une plateforme
Drôme Sud et+ (nom provisoire)

13 février 2016 – 14 h – Salle de l’Auditoire – 26170 Buis-les-Baronnies

Sont représentés à cette réunion les collectifs, comités ou associations de Carpentras, Die, Nyons, Saint-Auban-sur-l’Ouvèze, Séderon Vaison-la-Romaine, Valréas et Vinsobres. (Sisteron et Vallon-Pont-d’Arc souhaitent être en contact mais ne peuvent venir pour des raisons d’éloignement géographique). Il est à noter que des communes avoisinantes de celles nommées ont également des projets d’accueil.

Le but de cette réunion est de créer une plateforme de communication entre les différents collectifs, comités ou associations afin de renforcer notre force d’action pour l’accueil des réfugiés et migrants, actuellement bloqué au niveau de l’État.

Les différents représentants témoignent chacun de leur cas. Deux communes ont pu accueillir des réfugiés irakiens, l’une un Palestinien. Toutes les autres sont en attente d’accueil mais rien ne bouge, malgré les relances. Le collectif de Carpentras nous informe que 29 personnes venant des camps de Calais sont hébergés depuis le 10 février en auberge de Jeunesse pour 4 mois (gestion ADOMA).

Tous les collectifs accueillants ne sont pas placés dans la même situation, certains cas peuvent poser question. En effet, il faut distinguer un Comité d’accueil dépendant d’une Collectivité territoriale (avec les contraintes spécifiques que cela implique) et un Comité d’accueil constitué de simples citoyens (plus libre dans son initiative). Une Collectivité territoriale ne peut accueillir un immigré qui ne serait pas en règle. Il faut obtenir un accord préfectoral. (Par exemple, que faire si le demandeur d’asile est débouté? Quels sont les recours?). Dans le cas d’un simple regroupement de citoyens, on peut être plus informel, donc plus souple. Pour se rassurer : le délit d’accueil de solidarité a été supprimé le 19 décembre 2012.

De nombreux autres Collectifs d’accueil se sont déjà regroupés en plateformes, par exemple: Marseille /Chambéry / Bordeaux. L’association «Les Vertaccueillants» (Vercors) est confrontée à la situation de personnes dont la demande de statut de réfugiés a été rejetée. Il serait bon de les contacter par mail pour un échange d’expériences et voir si une action collective pourrait être envisagée.

Devant le blocage actuel du Gouvernement (cf la réflexion de Manuel VALLS, le week-end dernier, sur une chaîne de télévision «Il n’y a plus de place en France pour de nouveaux immigrés» ) une action doit être entreprise. La procédure d’accueil avec les Consulats existe toujours, mais tout est en stand-by depuis un moment. D’où la nécessité de se regrouper pour se faire entendre. Mais aussi pour des échanges d’expérience et pour une formation en vue d’un meilleur accompagnement des personnes.

1- Décisions:
Pour définir l’esprit de notre action, création d’une CHARTE et d’un texte de lettre qui sera adressée à TOUS les parlementaires et aux diverses structures de l’État.

Une équipe de 4 personnes va travailler sur les 2 textes: Véronique CHAUVET (St-Auban ) / Hugues GAUCHET (Vaison) / Catherine BAUDET (Séderon) / Valérie ROSIER (Vinsobres). Le projet de la Charte sera envoyé par mail à chaque comité, qui devra le renvoyer IMPERATIVEMENT sous un délai de 2 semaines. Les grandes lignes seront:

La CHARTE, Axe éthique: l’humain – Axe pratique: lieu de vie/équipe d’accompagnement sur plan humain et social

La LETTRE
Objectif1/INFORMER les politiques sur TOUT ce qui existe déjà, en attente d’accueil :
– Lieux de vie
– Équipes d’accompagnement constituées (plan humain/ plan social )
Objectif2/Manifester notre étonnement: pourquoi tout ce qui a été annoncé par le Gouvernement n’est pas acté?(le texte de la lettre sera rediscuté en groupe lors de notre prochaine rencontre le 27 février 2016)

En nous constituant en réseau, nous espérons créer une véritable FORCE D’INFLUENCE, d’autant que d’autres plateformes de ce type se créent sur le territoire national, et que nous pourrons peu à peu nous relier à elles.

Interlocuteur utile: le 7 septembre 2015 Bernard CAZENEUVE a nommé Kléber ARHOUL, préfet, coordinateur national pour l’accueil des réfugiés

Soutien possible dans notre démarche : Adrien SIKALY de la Fédération d’Entraide Protestante

2- Autres points abordés:

Colette (Vinsobres), pour clarification, fait part du malaise qui s’est établi à Vinsobres lors de la conférence de la Sœur Dominicaine irakienne en raison de son caractère discriminatoire, que l’auditoire a su dénoncer par ses interventions.

Josette (Séderon) informe d’une demande provenant de Marseille pour l’accueil d’une famille de Roms qui ne peut être reçue que par un collectif indépendant (hors réquisition préfectorale de logement).

Annie (Séderon) va créer un blog pour le réseau afin de permettre à l’information de circuler entre nous. Il faudra désigner une personne par comité qui puisse accéder au blog pour l’alimenter, en accord avec son groupe.

Prochaine réunion : samedi 27 Février 14 h, Salle de l’Auditoire, 26170 Buis-les-Baronnies

Rédacteurs du compte-rendu :
Bernadette VIGNAC, Annie MOLINET, Sylvie CORROENNE et Valérie ROSIER

Le Dauphiné libéré parle de notre nouvelle plateforme

Merci à Alain Bosmans pour l’excellente compréhension qu’il a de notre action commune. Voici l’article qu’il a publié dans le Dauphiné libéré du 15 février 2016 (cliquer pour agrandir).

Le Dauphiné libéré, lundi 15 février 2016
Le Dauphiné libéré, lundi 15 février 2016

Alain Bosmans
Correspondant de Presse
Tel: 04 75 28 21 93 – 06 07 94 18 95
Courriel: alain.bosmans@laposte.net
Site: www.tamtamdesbaronnies.com
Blog: tamtamdesbaronnies.blog.lemonde.fr/
Twitter: @TamTamBuis

 

Pourquoi ce Blog « Aide aux réfugiés-Collectifs Drôme Sud et+ »?

Pourquoi ce blog pour les collectifs ?

La Fête de la Fraternité qui s’est déroulée à Buis-les-Baronnies dimanche 31 janvier 2016 a réuni des réfugiés d’Irak et du Soudan, à l’initiative de quelques collectifs d’aide aux réfugiés de la Drôme, de l’Ardèche, du Vaucluse et des Alpes de Haute-Provence. Géographiquement, cela représente en gros un axe Cévennes, Ventoux, Lure et Alpes du Sud. D’où ce nom provisoire de « Aide aux réfugiés-Collectifs Drôme Sud et+ » en attendant que nous trouvions un nom définitif faisant consensus.

Les porte-parole irakiens et soudanais à la Fête de la Fraternité du Buis, le 31 janvier 2016
Les porte-parole irakiens et soudanais à la Fête de la Fraternité du Buis, le 31 janvier 2016

Cette fête très réussie était précédée d’une réunion où les associations, comités et collectifs se sont présentés les uns aux autres avec le désir de communiquer ensemble afin d’échanger leur expérience et d’unir leur énergie pour faire progresser la cause des migrants et des réfugiés, gravement compromise actuellement. Pour simplifier « collectifs » désigne provisoirement l’ensemble de ces groupes d’aide, quelle que soit leur structure légale.

Réfugiés Soudanais à la Fête de la Fraternité au Buis, le 31 janvier - Hébergés par ADOMA, Sisteron 04
Réfugiés soudanais à la Fête de la Fraternité au Buis, le 31 janvier – Ils viennent de Calais et sont hébergés par ADOMA, Sisteron 04

Date était prise pour samedi 13 février 2016, à Buis-les-Baronnies, où les collectifs présents ont officialisé la naissance de la Plateforme de collectifs, créant un projet de charte et projetant des actions concertées fortes.

La réunion de la création de la Plateforme de Collectifs
La réunion de la création de la Plateforme de Collectifs

La création d’un blog m’a été confiée par les membres de cette nouvelle Plateforme comme outil de communication pour relayer sur Internet, en un endroit centralisé, les informations entre tous ces groupes d’aide. Je suis très honorée de votre confiance et vous en remercie.

Comme demandé, je viens de créer ce blog -que vous lisez- dans l’esprit de celui que je fais fonctionner pour le Collectif d’Aide aux Réfugiés de Séderon. Il sera strictement réservé à l’échange d’informations factuelles et pratiques concernant nos groupes respectifs ou l’avancement de la cause des réfugiés au niveau national et  international. Les articles non en rapport avec l’objet de ce blog ou l’esprit de la Charte -qui va être officialisée sous peu- seront supprimés sans appel.

Je ne suis en aucun cas une professionnelle des blogs et d’Internet, j’ai appris par moi-même en galérant. Vous comprendrez aisément qu’il me sera impossible de devenir la blogueuse unique pour l’ensemble de tous ces groupes, c’est matériellement impossible. Je prie donc chaque groupe de désigner une ou deux personnes de confiance autorisées à écrire sur le blog après que je leur aie donné les clés de la maison, c’est-à-dire les codes d’accès et un « comment faire » succinct. Ce n’est pas sorcier, un peu de goût pour internet et de concentration suffiront pour écrire un article. Ceux qui ne sont vraiment pas à l’aise avec cet outil pourront se contenter de poster leur information dans les commentaires, c’est à la portée de tous.

Chacune des personnes qui nous a confié son adresse courriel à la réunion du 13 février sera invitée personnellement par un message à suivre ce blog. Merci d’y répondre positivement afin de recevoir régulièrement les notifications indiquant qu’un nouvel article est paru. Refuser l’invitation reviendrait à se priver de l’information en temps réel (qui est le but de ce blog).

Cependant, l’accès du blog étant public, n’importe qui pourra le trouver en tapant Aide aux réfugiés – Collectifs Drôme Sud et+ sur un moteur de recherche. Le site sera également référencé auprès des moteurs de recherche, notamment par les mots-clés que nous y mettrons. L’idée du blog est aussi de nous faire connaitre et de nous faire entendre! N’hésitez pas à transmettre son lien à vos amis et à toutes les personnes susceptibles d’être intéressées. Faites-le voir à ceux qui n’ont pas Internet.

Pour rassurer ceux qui craignent pour leur données personnelles: les adresses courriel que vous nous avez confiées ne sont visibles que par ceux qui détiennent les codes d’accès au blog. Ceci dit, chacun est libre de l’utilisation de ses données personnelles, il faut bien que les principaux responsables des collectifs assument leur engagement et soient des contacts officiels pour le public qui aura le désir de nous rejoindre et les média qui voudront relayer notre action.

Je pense avoir fait le tour des questions qui m’ont été posées ou que vous pourriez vous poser en n’étant pas encore familiers avec les blogs. Je reste à votre disposition pour toutes les informations complémentaires dont vous auriez besoin.

J’ai fait au mieux pour répondre à vos attentes quant à ce nouvel outil de communication entre nous et reste ouverte à toute correction ou modification justifiées, personne n’est parfait!

Cordialement,

Annie Molinet
1400, route de Laragne
26560 Séderon
tél 04 75 28 51 77

Collectif Pour l’Accueil des Réfugiés (COPAR)
copar26560@gmail.com

Blog
Séderon Hautes-Baronnies-Collectif Pour l’Accueil des réfugiés (copar)