Archives du mot-clé Réunion du 13 février 2016

Compte-rendu de la réunion du 13 février 2016

Collectifs pour l’accueil des réfugiés et migrants
Compte-rendu de la réunion de création d’une plateforme
Drôme Sud et+ (nom provisoire)

13 février 2016 – 14 h – Salle de l’Auditoire – 26170 Buis-les-Baronnies

Sont représentés à cette réunion les collectifs, comités ou associations de Carpentras, Die, Nyons, Saint-Auban-sur-l’Ouvèze, Séderon Vaison-la-Romaine, Valréas et Vinsobres. (Sisteron et Vallon-Pont-d’Arc souhaitent être en contact mais ne peuvent venir pour des raisons d’éloignement géographique). Il est à noter que des communes avoisinantes de celles nommées ont également des projets d’accueil.

Le but de cette réunion est de créer une plateforme de communication entre les différents collectifs, comités ou associations afin de renforcer notre force d’action pour l’accueil des réfugiés et migrants, actuellement bloqué au niveau de l’État.

Les différents représentants témoignent chacun de leur cas. Deux communes ont pu accueillir des réfugiés irakiens, l’une un Palestinien. Toutes les autres sont en attente d’accueil mais rien ne bouge, malgré les relances. Le collectif de Carpentras nous informe que 29 personnes venant des camps de Calais sont hébergés depuis le 10 février en auberge de Jeunesse pour 4 mois (gestion ADOMA).

Tous les collectifs accueillants ne sont pas placés dans la même situation, certains cas peuvent poser question. En effet, il faut distinguer un Comité d’accueil dépendant d’une Collectivité territoriale (avec les contraintes spécifiques que cela implique) et un Comité d’accueil constitué de simples citoyens (plus libre dans son initiative). Une Collectivité territoriale ne peut accueillir un immigré qui ne serait pas en règle. Il faut obtenir un accord préfectoral. (Par exemple, que faire si le demandeur d’asile est débouté? Quels sont les recours?). Dans le cas d’un simple regroupement de citoyens, on peut être plus informel, donc plus souple. Pour se rassurer : le délit d’accueil de solidarité a été supprimé le 19 décembre 2012.

De nombreux autres Collectifs d’accueil se sont déjà regroupés en plateformes, par exemple: Marseille /Chambéry / Bordeaux. L’association «Les Vertaccueillants» (Vercors) est confrontée à la situation de personnes dont la demande de statut de réfugiés a été rejetée. Il serait bon de les contacter par mail pour un échange d’expériences et voir si une action collective pourrait être envisagée.

Devant le blocage actuel du Gouvernement (cf la réflexion de Manuel VALLS, le week-end dernier, sur une chaîne de télévision «Il n’y a plus de place en France pour de nouveaux immigrés» ) une action doit être entreprise. La procédure d’accueil avec les Consulats existe toujours, mais tout est en stand-by depuis un moment. D’où la nécessité de se regrouper pour se faire entendre. Mais aussi pour des échanges d’expérience et pour une formation en vue d’un meilleur accompagnement des personnes.

1- Décisions:
Pour définir l’esprit de notre action, création d’une CHARTE et d’un texte de lettre qui sera adressée à TOUS les parlementaires et aux diverses structures de l’État.

Une équipe de 4 personnes va travailler sur les 2 textes: Véronique CHAUVET (St-Auban ) / Hugues GAUCHET (Vaison) / Catherine BAUDET (Séderon) / Valérie ROSIER (Vinsobres). Le projet de la Charte sera envoyé par mail à chaque comité, qui devra le renvoyer IMPERATIVEMENT sous un délai de 2 semaines. Les grandes lignes seront:

La CHARTE, Axe éthique: l’humain – Axe pratique: lieu de vie/équipe d’accompagnement sur plan humain et social

La LETTRE
Objectif1/INFORMER les politiques sur TOUT ce qui existe déjà, en attente d’accueil :
– Lieux de vie
– Équipes d’accompagnement constituées (plan humain/ plan social )
Objectif2/Manifester notre étonnement: pourquoi tout ce qui a été annoncé par le Gouvernement n’est pas acté?(le texte de la lettre sera rediscuté en groupe lors de notre prochaine rencontre le 27 février 2016)

En nous constituant en réseau, nous espérons créer une véritable FORCE D’INFLUENCE, d’autant que d’autres plateformes de ce type se créent sur le territoire national, et que nous pourrons peu à peu nous relier à elles.

Interlocuteur utile: le 7 septembre 2015 Bernard CAZENEUVE a nommé Kléber ARHOUL, préfet, coordinateur national pour l’accueil des réfugiés

Soutien possible dans notre démarche : Adrien SIKALY de la Fédération d’Entraide Protestante

2- Autres points abordés:

Colette (Vinsobres), pour clarification, fait part du malaise qui s’est établi à Vinsobres lors de la conférence de la Sœur Dominicaine irakienne en raison de son caractère discriminatoire, que l’auditoire a su dénoncer par ses interventions.

Josette (Séderon) informe d’une demande provenant de Marseille pour l’accueil d’une famille de Roms qui ne peut être reçue que par un collectif indépendant (hors réquisition préfectorale de logement).

Annie (Séderon) va créer un blog pour le réseau afin de permettre à l’information de circuler entre nous. Il faudra désigner une personne par comité qui puisse accéder au blog pour l’alimenter, en accord avec son groupe.

Prochaine réunion : samedi 27 Février 14 h, Salle de l’Auditoire, 26170 Buis-les-Baronnies

Rédacteurs du compte-rendu :
Bernadette VIGNAC, Annie MOLINET, Sylvie CORROENNE et Valérie ROSIER