Archives pour la catégorie Charte

Compte-rendu de la réunion du 27 février 2016

PLATEFORME des COMITES d’ACCEUIL de REFUGIES en DROME, ARDECHE et VAUCLUSE
Compte-rendu de la réunion du 27 février 2016 à 14 h
Salle de l’Auditoire – 26170 Buis-les-Baronnies

Télécharger le présent compte-rendu en format PDF  ICI

16 personnes sont présentes, représentant 7 comités de la Drôme Die, Nyons (2), St-Auban-sur-l’Ouvèze, Séderon, Vaison-la-Romaine, Vinsobres.

Ordre du jour :
1- Tour de table
2- Charte
3- Lettre aux élus, préfets etc.
4- Blog de la plateforme
5- Manifestations/collectes de fonds

Ouverture de la réunion par Valérie Rosier (St Auban et Vinsobres).
Hugues Gauchet et Annie Molinet sont volontaires pour effectuer le compte-rendu.

1- Tour de table
Valérie Rosier donne la parole aux représentants des différents comités pour les dernières nouvelles.

DieJean-Luc Dupaigne représente le comité de Die, qui n’a pas encore reçu de réfugiés. Ils ont des propositions sympathiques pour des logements, qui malheureusement, jusqu’à maintenant, ne conviennent pas : soit ils nécessitent trop de réparations, soit ils sont trop isolés dans la campagne.

Leur site Réseau diois pour l’accueil des réfugiés https://reseaudioisaccueil.wordpress.com/

Leur souci : Buis-les-Baronnies est à 2 heures de route, ce qui pose un problème de distance pour assister régulièrement aux réunions de la plateforme. Leur comité se tourne tout naturellement davantage vers le Vercors, où existent des comités à Villard-de-Lans et Autrans. Le comité de Crest a accueilli hier une famille venant du Kurdistan irakien. Jean-Luc regrette que la Région Rhône-Alpes ne participe pas à la dispersion de Calais et se demande que faire contre cet état de fait.

Nyons Claire Pirotte nous rappelle qu’à Nyons il existe deux comités indépendants mais qui coopèrent entre eux :
– Un comité autour de la Mairie, qu’elle représente aujourd’hui
– Le « Comité de réfugiés entre Lance et Ventoux » autour de la Paroisse St Vincent

En tant que coordonnatrice pour l’enseignement du français elle a le plaisir de nous annoncer une grande avancée : Nyons doit bientôt recevoir l’agrément pour l’enseignement du français aux étrangers dans le cadre du GRETA local. Ce qui évitera aux réfugiés accueillis d’aller suivre ces cours à Montélimar. Cependant, le centre d’examen pour obtenir le DILF (Diplôme initial de langue française) reste à Montélimar. Un père et sa fille viennent de le passer avec succès.

A Nyons est accueilli un Palestinien de Cisjordanie en danger de mort dans son pays pour avoir, entre autres actions, milité pour les Droits de l’Homme. Tout est prêt depuis longtemps pour accueillir sa femme et ses enfants. Mais tout est bloqué pour ce regroupement familial, ce qui a pour conséquence une dépression pour le Palestinien et le désespoir de la famille qui reste en grand danger en Palestine. Le comité de Nyons salue notre toute nouvelle coordination et espère qu’elle apportera un poids supplémentaire efficace pour faire avancer ce dossier.

Bernard Sabatier et Olivier Planche représentent le Comité « Entre Lance et Ventoux » et le Secours Catholique de Nyons, œuvrant à la fois à Nyons et à Vinsobres.

Séderon– En l’absence de Josette Fournié, indisponible, André Molinet, Annie Molinet et Caty Baudet représentent le collectif de Séderon. Ce dernier est fort d’une soixantaine de personnes mais a vu sa demande d’HLM rejetée. Une réquisition préfectorale n’a de sens qu’à partir de l’instant où des réfugiés sont orientés vers Séderon, qui figure sur la liste des accueillants potentiels.

En attendant certains d’entre nous soutiennent ADOMA à Sisteron (04). André Molinet s’y rend régulièrement pour y porter alimentation et dons pour les Soudanais venus de Calais fin octobre. Certains ont été orientés vers d’autres hébergements et une famille de 6 personnes est attendue en remplacement. A Malijai (04, près de Digne) 18personnes sont arrivées de Calais sur les 50 attendues (célibataires et familles). Josette Fournié a invité 16 Soudanais pour un couscous chez elle à Eygalayes et des membres du collectif de Séderon les ont conduits à la Fête de la Fraternité du 31 janvier au Buis.

St-Auban-sur-l’OuvèzeVéronique Chauvet, Robert Bontoux et Claude Prudon font part de la réunion, organisée spécialement par leur comité pour préparer la présente réunion, et qui a rassemblé 20 personnes. Leur comité est toujours aussi motivé pour recevoir une famille de réfugiés. Un concert organisé l’automne dernier a permis de recueillir des fonds appréciables, destinés aux besoins de la famille attendue. Ils conseillent à tous les comités d’être prévoyants et de penser à ce type de manifestation fructueuse pour ne pas tomber en panne d’argent car l’accompagnement peut être très long avant qu’une famille ne devienne autonome.

Vaison-la-Romaine Hugues Gauchet représente le comité de Vaison qui compte 75 personnes. Sept à huit personnes du comité jouent le rôle d’interface entre le comité et l’extérieur. Une famille de Rakka (Syrie) doit arriver. Leur statut de réfugiés vient d’être acquis. Leur comité est également – à la marge – en contact avec Carpentras, Pernes et Suzette.

VinsobresColette Sénéclauze  et Alain Poussielgue représentent le comité de Vinsobres aujourd’hui. Une famille irakienne y est accueillie depuis mai 2015. Chaque membre du comité a sa tâche, c’est exigeant mais cela se passe bien.

Solange Boustié est venue assister à notre réunion pour information.

2- Charte de la Plateforme

Unanimité sur la nouvelle dénomination de la Plateforme :
PLATEFORME des COMITES d’ACCUEIL de REFUGIES
en DROME, ARDECHE et VAUCLUSE

Valérie Rosier nous remet la dernière mouture du projet de Charte revue par les membres de la Plateforme qui se sont exprimés sur le sujet depuis la dernière réunion. Quelques termes posent encore question (droits fondamentaux, etc.). Une nouvelle formulation proposée par Hugues Gauchet semble faire consensus. Valérie Rosier va rédiger cette nouvelle version et nous la fera parvenir par courriel pour validation par retour. Elle sera publiée après adoption.

3- Lettre aux élus, préfets, etc.

Un modèle de lettre nous est remis par Valérie Rosier, rédigé par quatre membres de la Plateforme (PJ). La qualité de son contenu est appréciée mais le texte est jugé trop long car beaucoup doutent que nos élus lisent vraiment tout. Serait-il possible de la réduire à une seule page et de faire ressortir les points essentiels de façon visuelle? Valérie Rosier propose de faire la modification et de nous envoyer une nouvelle version par courriel. Les remarques doivent lui être faites par courriel retour pour validation. Les modèles seront publiés après adoption.

Si l’on peut interpeller un député, un sénateur ou un ministre, il convient d’utiliser d’autres formulations pour un préfet dont la tâche consiste à faire appliquer des instructions de l’Etat. Il faut aussi un modèle de lettre dans cet esprit, que Véronique Chauvet se propose de rédiger.

Le consensus final semble être le suivant : chaque collectif rédige une lettre concernant sa requête, y joint une lettre modèle signée par le comité, avec le nom de son représentant et son contact, ainsi que par Valérie Rosier et son contact (pour souligner l’unité de la Plateforme) à laquelle on ajoute en annexe la liste complète des collectifs de Drôme, Ardèche et Vaucluse.

La remise de la lettre peut s’effectuer à une permanence en mains propres au député ou au sénateur, par un ou plusieurs représentants du collectif. Une autre formule consisterait à la remettre à l’occasion d’un rendez-vous séparé ou groupé (après concertation entre membres de collectifs d’un même département ou secteur géographique) auprès d’un maire, président de communauté de communes, député, sénateur, préfet ou sous-préfet, etc. Bien entendu, comme le précise la Charte, « Chaque comité d’accueil reste autonome, indépendant et responsable ».

4- Le Blog de la Plateforme

Titre du blog, celui de la Charte :
PLATEFORME des COMITES d’ACCUEIL de REFUGIES
en DROME, ARDECHE et VAUCLUSE
Lien https://refugiescollectifsdromesud.wordpress.com

Annie Molinet, qui vient de créer le Blog, rassure les personnes s’inquiétant à la fois de son contenu et de sa sécurité sur Internet. Pour le contenu, il est convenu qu’il sera réservé aux seules informations factuelles concernant l’activité des différents collectifs de la Plateforme (pas de publicité, articles de presse extérieurs ou pétitions, etc.). Annie et André Molinet sont pour l’instant les administrateurs exclusifs du site et eux seuls peuvent s’y connecter pour écrire un article, autoriser ou refuser les commentaires éventuels envoyés par les lecteurs. Annie accepte de publier pour le compte d’un collectif tout article provenant d’une personne autorisée à condition que le texte soit publiable en l’état, sans retouche de sa part.

Il est souhaitable qu’une ou deux autres personnes familières avec WordPress acceptent de devenir administrateurs dès que possible afin que la publication d’articles puisse être pérenne même en cas d’indisponibilité d’Annie Molinet ou tout simplement pour une plus grande liberté d’initiative des collectifs.

Annie a envoyé une invitation à suivre le blog à l’ensemble des adresses courriel figurant sur la liste officielle de Colette Sénéclauze ainsi qu’aux personnes qui lui ont remis une adresse par la suite. La plupart ont déjà accepté l’invitation et reçoivent les notifications automatiques pour tout nouvel article publié. Les adresses courriel personnelles sont protégées et ne sont visibles que par les administrateurs.

Le blog étant public, il est d’ores et déjà répertorié par les moteurs de recherche comme Google et peut être retrouvé aisément en tapant « Plateforme des Comités d’accueil de réfugiés en Drôme, Ardèche et Vaucluse ». Vous pouvez aussi le mettre dans vos favoris.

Annie propose de créer une page spéciale sur le blog listant chaque collectif afin de nous y retrouver dans notre réseau. Merci à chaque groupe de lui envoyer un texte de présentation du collectif en précisant ses coordonnées, ses responsables et son action spécifique. Cela permettra aussi au grand public de nous connaitre et de nous rejoindre s’il le désire.

5- Manifestations/financements de nos actions pour les réfugiés

Les collectifs de Nyons et de Saint-Auban ont déjà organisé, chacun, un concert public local avec grand succès. Cela leur a permis d’engranger de précieuses réserves pour l’accompagnement des réfugiés. Nous sommes tous invités à imaginer une manifestation festive pour récolter des fonds, qu’elle soit locale ou régionale. Vu les succès déjà prouvés, pourquoi pas une tête d’affiche prestigieuse pour un grand événement sur la grande Région, voire sur le Sud-Est ?

Nyons a une « commission spectacles » et un travail en commun est possible. Catherine Baudet a la possibilité de faire projeter le film Homeland : Irak année zéro (film documentaire en deux parties, écrit et réalisé par le cinéaste franco-irakien Abbas Fahdel). Reste à convenir de la date et du lieu. Les cinémas du Buis et de Nyons sont très coopératifs. A voir.

Nous pouvons également souhaiter avoir des formations concernant l’accueil pratique des réfugiés ou des témoignages, conférences… Nous sommes invités à soumettre nos vœux. A ce propos, Jean-Luc Depaigne nous signale l’excellente brochure « Accueil des réfugiés d’Irak et de Syrie » de la Fédération d’Entraide Protestante. Elle est gratuite et téléchargeable sur la page de leur site (en cliquant ici)

Réseau Hospitalité, Marseille – Nous sommes tous invités à une grande manifestation d’information sur la situation de l’accueil en France qui se tiendra le samedi 30 avril 2016 à Aix-en-Provence. Les précisions sur le programme seront sur le blog dès qu’elles seront connues.

Prochaine réunion de la Plateforme
Samedi 23 avril à 15 h
 Salle de l’Auditoire – 26170 Buis-les-Baronnies

Rédacteurs du compte-rendu :
Annie MOLINET – Hugues GAUCHET

Compte-rendu de la réunion du 13 février 2016

Collectifs pour l’accueil des réfugiés et migrants
Compte-rendu de la réunion de création d’une plateforme
Drôme Sud et+ (nom provisoire)

13 février 2016 – 14 h – Salle de l’Auditoire – 26170 Buis-les-Baronnies

Sont représentés à cette réunion les collectifs, comités ou associations de Carpentras, Die, Nyons, Saint-Auban-sur-l’Ouvèze, Séderon Vaison-la-Romaine, Valréas et Vinsobres. (Sisteron et Vallon-Pont-d’Arc souhaitent être en contact mais ne peuvent venir pour des raisons d’éloignement géographique). Il est à noter que des communes avoisinantes de celles nommées ont également des projets d’accueil.

Le but de cette réunion est de créer une plateforme de communication entre les différents collectifs, comités ou associations afin de renforcer notre force d’action pour l’accueil des réfugiés et migrants, actuellement bloqué au niveau de l’État.

Les différents représentants témoignent chacun de leur cas. Deux communes ont pu accueillir des réfugiés irakiens, l’une un Palestinien. Toutes les autres sont en attente d’accueil mais rien ne bouge, malgré les relances. Le collectif de Carpentras nous informe que 29 personnes venant des camps de Calais sont hébergés depuis le 10 février en auberge de Jeunesse pour 4 mois (gestion ADOMA).

Tous les collectifs accueillants ne sont pas placés dans la même situation, certains cas peuvent poser question. En effet, il faut distinguer un Comité d’accueil dépendant d’une Collectivité territoriale (avec les contraintes spécifiques que cela implique) et un Comité d’accueil constitué de simples citoyens (plus libre dans son initiative). Une Collectivité territoriale ne peut accueillir un immigré qui ne serait pas en règle. Il faut obtenir un accord préfectoral. (Par exemple, que faire si le demandeur d’asile est débouté? Quels sont les recours?). Dans le cas d’un simple regroupement de citoyens, on peut être plus informel, donc plus souple. Pour se rassurer : le délit d’accueil de solidarité a été supprimé le 19 décembre 2012.

De nombreux autres Collectifs d’accueil se sont déjà regroupés en plateformes, par exemple: Marseille /Chambéry / Bordeaux. L’association «Les Vertaccueillants» (Vercors) est confrontée à la situation de personnes dont la demande de statut de réfugiés a été rejetée. Il serait bon de les contacter par mail pour un échange d’expériences et voir si une action collective pourrait être envisagée.

Devant le blocage actuel du Gouvernement (cf la réflexion de Manuel VALLS, le week-end dernier, sur une chaîne de télévision «Il n’y a plus de place en France pour de nouveaux immigrés» ) une action doit être entreprise. La procédure d’accueil avec les Consulats existe toujours, mais tout est en stand-by depuis un moment. D’où la nécessité de se regrouper pour se faire entendre. Mais aussi pour des échanges d’expérience et pour une formation en vue d’un meilleur accompagnement des personnes.

1- Décisions:
Pour définir l’esprit de notre action, création d’une CHARTE et d’un texte de lettre qui sera adressée à TOUS les parlementaires et aux diverses structures de l’État.

Une équipe de 4 personnes va travailler sur les 2 textes: Véronique CHAUVET (St-Auban ) / Hugues GAUCHET (Vaison) / Catherine BAUDET (Séderon) / Valérie ROSIER (Vinsobres). Le projet de la Charte sera envoyé par mail à chaque comité, qui devra le renvoyer IMPERATIVEMENT sous un délai de 2 semaines. Les grandes lignes seront:

La CHARTE, Axe éthique: l’humain – Axe pratique: lieu de vie/équipe d’accompagnement sur plan humain et social

La LETTRE
Objectif1/INFORMER les politiques sur TOUT ce qui existe déjà, en attente d’accueil :
– Lieux de vie
– Équipes d’accompagnement constituées (plan humain/ plan social )
Objectif2/Manifester notre étonnement: pourquoi tout ce qui a été annoncé par le Gouvernement n’est pas acté?(le texte de la lettre sera rediscuté en groupe lors de notre prochaine rencontre le 27 février 2016)

En nous constituant en réseau, nous espérons créer une véritable FORCE D’INFLUENCE, d’autant que d’autres plateformes de ce type se créent sur le territoire national, et que nous pourrons peu à peu nous relier à elles.

Interlocuteur utile: le 7 septembre 2015 Bernard CAZENEUVE a nommé Kléber ARHOUL, préfet, coordinateur national pour l’accueil des réfugiés

Soutien possible dans notre démarche : Adrien SIKALY de la Fédération d’Entraide Protestante

2- Autres points abordés:

Colette (Vinsobres), pour clarification, fait part du malaise qui s’est établi à Vinsobres lors de la conférence de la Sœur Dominicaine irakienne en raison de son caractère discriminatoire, que l’auditoire a su dénoncer par ses interventions.

Josette (Séderon) informe d’une demande provenant de Marseille pour l’accueil d’une famille de Roms qui ne peut être reçue que par un collectif indépendant (hors réquisition préfectorale de logement).

Annie (Séderon) va créer un blog pour le réseau afin de permettre à l’information de circuler entre nous. Il faudra désigner une personne par comité qui puisse accéder au blog pour l’alimenter, en accord avec son groupe.

Prochaine réunion : samedi 27 Février 14 h, Salle de l’Auditoire, 26170 Buis-les-Baronnies

Rédacteurs du compte-rendu :
Bernadette VIGNAC, Annie MOLINET, Sylvie CORROENNE et Valérie ROSIER

Pourquoi ce Blog « Aide aux réfugiés-Collectifs Drôme Sud et+ »?

Pourquoi ce blog pour les collectifs ?

La Fête de la Fraternité qui s’est déroulée à Buis-les-Baronnies dimanche 31 janvier 2016 a réuni des réfugiés d’Irak et du Soudan, à l’initiative de quelques collectifs d’aide aux réfugiés de la Drôme, de l’Ardèche, du Vaucluse et des Alpes de Haute-Provence. Géographiquement, cela représente en gros un axe Cévennes, Ventoux, Lure et Alpes du Sud. D’où ce nom provisoire de « Aide aux réfugiés-Collectifs Drôme Sud et+ » en attendant que nous trouvions un nom définitif faisant consensus.

Les porte-parole irakiens et soudanais à la Fête de la Fraternité du Buis, le 31 janvier 2016
Les porte-parole irakiens et soudanais à la Fête de la Fraternité du Buis, le 31 janvier 2016

Cette fête très réussie était précédée d’une réunion où les associations, comités et collectifs se sont présentés les uns aux autres avec le désir de communiquer ensemble afin d’échanger leur expérience et d’unir leur énergie pour faire progresser la cause des migrants et des réfugiés, gravement compromise actuellement. Pour simplifier « collectifs » désigne provisoirement l’ensemble de ces groupes d’aide, quelle que soit leur structure légale.

Réfugiés Soudanais à la Fête de la Fraternité au Buis, le 31 janvier - Hébergés par ADOMA, Sisteron 04
Réfugiés soudanais à la Fête de la Fraternité au Buis, le 31 janvier – Ils viennent de Calais et sont hébergés par ADOMA, Sisteron 04

Date était prise pour samedi 13 février 2016, à Buis-les-Baronnies, où les collectifs présents ont officialisé la naissance de la Plateforme de collectifs, créant un projet de charte et projetant des actions concertées fortes.

La réunion de la création de la Plateforme de Collectifs
La réunion de la création de la Plateforme de Collectifs

La création d’un blog m’a été confiée par les membres de cette nouvelle Plateforme comme outil de communication pour relayer sur Internet, en un endroit centralisé, les informations entre tous ces groupes d’aide. Je suis très honorée de votre confiance et vous en remercie.

Comme demandé, je viens de créer ce blog -que vous lisez- dans l’esprit de celui que je fais fonctionner pour le Collectif d’Aide aux Réfugiés de Séderon. Il sera strictement réservé à l’échange d’informations factuelles et pratiques concernant nos groupes respectifs ou l’avancement de la cause des réfugiés au niveau national et  international. Les articles non en rapport avec l’objet de ce blog ou l’esprit de la Charte -qui va être officialisée sous peu- seront supprimés sans appel.

Je ne suis en aucun cas une professionnelle des blogs et d’Internet, j’ai appris par moi-même en galérant. Vous comprendrez aisément qu’il me sera impossible de devenir la blogueuse unique pour l’ensemble de tous ces groupes, c’est matériellement impossible. Je prie donc chaque groupe de désigner une ou deux personnes de confiance autorisées à écrire sur le blog après que je leur aie donné les clés de la maison, c’est-à-dire les codes d’accès et un « comment faire » succinct. Ce n’est pas sorcier, un peu de goût pour internet et de concentration suffiront pour écrire un article. Ceux qui ne sont vraiment pas à l’aise avec cet outil pourront se contenter de poster leur information dans les commentaires, c’est à la portée de tous.

Chacune des personnes qui nous a confié son adresse courriel à la réunion du 13 février sera invitée personnellement par un message à suivre ce blog. Merci d’y répondre positivement afin de recevoir régulièrement les notifications indiquant qu’un nouvel article est paru. Refuser l’invitation reviendrait à se priver de l’information en temps réel (qui est le but de ce blog).

Cependant, l’accès du blog étant public, n’importe qui pourra le trouver en tapant Aide aux réfugiés – Collectifs Drôme Sud et+ sur un moteur de recherche. Le site sera également référencé auprès des moteurs de recherche, notamment par les mots-clés que nous y mettrons. L’idée du blog est aussi de nous faire connaitre et de nous faire entendre! N’hésitez pas à transmettre son lien à vos amis et à toutes les personnes susceptibles d’être intéressées. Faites-le voir à ceux qui n’ont pas Internet.

Pour rassurer ceux qui craignent pour leur données personnelles: les adresses courriel que vous nous avez confiées ne sont visibles que par ceux qui détiennent les codes d’accès au blog. Ceci dit, chacun est libre de l’utilisation de ses données personnelles, il faut bien que les principaux responsables des collectifs assument leur engagement et soient des contacts officiels pour le public qui aura le désir de nous rejoindre et les média qui voudront relayer notre action.

Je pense avoir fait le tour des questions qui m’ont été posées ou que vous pourriez vous poser en n’étant pas encore familiers avec les blogs. Je reste à votre disposition pour toutes les informations complémentaires dont vous auriez besoin.

J’ai fait au mieux pour répondre à vos attentes quant à ce nouvel outil de communication entre nous et reste ouverte à toute correction ou modification justifiées, personne n’est parfait!

Cordialement,

Annie Molinet
1400, route de Laragne
26560 Séderon
tél 04 75 28 51 77

Collectif Pour l’Accueil des Réfugiés (COPAR)
copar26560@gmail.com

Blog
Séderon Hautes-Baronnies-Collectif Pour l’Accueil des réfugiés (copar)