TRACT – L’ACCUEIL DES PERSONNES EXILÉES NOUS POSE LA QUESTION : QUEL MONDE VOULONS-NOUS ?

Merci de diffuser ce document des Etats Généraux des Migrations!

Tract à télécharger sur la page des EGM

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com
N’oubliez pas que notre page de groupe sur Facebook vous permet de partager de façon informelle toutes les informations que vous jugez pertinentes

NYONS-Samedi 12 juin 2021 Journée de soutien à la famille irakienne de Vinsobres

Venez nombreux!
Les recettes de cette journée seront attribuées à la famille irakienne de Vinsobres dont la situation n’a toujours pas pu être régularisée après trois ans d’efforts.

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com
N’oubliez pas que notre page de groupe sur Facebook vous permet de partager de façon informelle toutes les informations que vous jugez pertinentes

URGENT- Recherche logement pour famille exilée- Montélimar

Merci de partager autour de vous ce message pour la recherche d’un logement à Montélimar pour un couple avec trois enfants qui risque de se retrouver à la rue avant le 1 er juin 2021, faute de solution de relogement.

Pour toute proposition contactez d’urgence Manon Millaud en direct
Téléphone 06 19 35 31 24
Courriel millaud.manon@laposte.net 

‌Bonjour,
je me permets de vous contacter car j’accompagne sur Montélimar une famille albanaise (5 personnes dont 3 enfants) qui va se retrouver à la rue avant le 1er juin. Ils étaient hébergés au SIAO jusque là mais la notification de sortie vient de tomber…  Ils sont connus également par l’Asti Montélimar et accompagné par l’association FLE. A ce jour nous n’avons aucune solution pour eux. Leur demande d’asile a été refusée il y a deux ans, ils n’ont donc pas de papiers pour l’instant.
Est ce que vous connaissez une éventuelle solution de logement pour eux ? Sinon pouvez vous partager l’info dans votre réseau ?
Ils sont des petits moyens mais nous pouvons par le biais d’un collectif garantir le paiement des charges si nous trouvons un logement pour eux.
Merci d’avance !!
N’hésitez pas à m’appeler au 06 19 35 31 24
Manon Millaud

Je vous fais suivre le message :
Nous sollicitons aujourd’hui le réseau solidaire en Drôme / Ardèche pour un appel au soutien d’une famille qui sera expulsée le 1er juin. Ils sont actuellement logés sur Montélimar et accompagnés par plusieurs associations. Ce sont un couple et 3 enfants dont un de 18 mois. Nous cherchons un logement pour eux en urgence dans la région. Nos associations les accompagneront pour la scolarisation des enfants et peuvent au moins débloquer une cagnotte pour payer leurs charges. Si vous connaissez quelqu’un prêt à les accueillir ou leur louer un logement peu cher, n’hésitez pas à me contacter pour qu’on se rencontre ! Vous pouvez aussi faire circuler le message et donner mon adresse mail si besoin : millaud.manon@laposte.net 
Merci d’avance et bonne journée !

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com
N’oubliez pas que notre page de groupe sur Facebook vous permet de partager de façon informelle toutes les informations que vous jugez pertinentes

Outils EGM pour les élections départementales et régionales 2021

DES OUTILS POUR INTERPELLER LES CANDIDAT·E·S AUX ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES 

Les États Généraux des Migrations se mobilisent en vue des élections départementales et régionales de 2021 et proposent des outils d’interpellation des candidat·e·s.  

Dans les prochaines semaines, il s’agira de convaincre les futur·e·s élu·e·s  dans les départements et les régions du rôle qu’ils.elles ont à jouer pour une société plus juste, fondée sur l’accueil inconditionnel et l’égalité des droits entre toutes et tous. Les États Généraux souhaitent les inciter à s’engager auprès des acteurs de la solidarité pour mettre en œuvre des actions concrètes d’accompagnement des personnes exilées. Parce que chaque territoire fait face à des réalités différentes, plusieurs outils ont été élaborés par les membres des groupes chantiers « Mineur·e·s Non Accompagné·e·s » et « Élu·e·s et territoires », pour vous aider dans l’interpellation des candidat·e·s de votre territoire. 

Deux chartes d’engagements : la première à destination des candidat.es aux élections départementales et la seconde à destination des candidat.es aux élections régionales. Ces deux documents reprennent les engagements sur lesquels les États généraux des migrations souhaitent que les candidat·e·s se mobilisent. Vous trouverez ces documents en format web et en format imprimable en cliquant ICI.

Pour nous transmettre les signatures des candidat·e·s, deux options : 

– par voie postale, à l’adresse suivante : CRID – États Généraux des Migrations, 14 passage Dubail, 75010 Paris

– par voie électronique en cliquant ICI

Des lettres d’accompagnement

Il s’agit de modèles modifiables. Vous pouvez ainsi ajouter des éléments spécifiques à la situation sur votre territoire, ou une référence à un lien que vous auriez déjà avec un·e candidat·e, etc. 

Retrouvez tous les documents sur le site internet des EGM

N’hésitez pas à faire des retours sur l’utilisation de ces outils et à partager votre expérience lors de cette campagne d’interpellation en écrivant à l’adresse egm-gc-elus-territoires@framalistes.org.

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com
N’oubliez pas que notre page de groupe sur Facebook vous permet de partager de façon informelle toutes les informations que vous jugez pertinentes

La famille Rassoul a besoin de nous!

 

Logo

A PARTAGER !!!

envoyé : 20 avril 2021 à 20:41
de : SOULIDA Grignan <soulida.grignan@gmail.com>
objet : Emménagement famille Rassoul

Bonjour à tous,

La famille Rassoul va quitter le logement de Grignan dans lequel ils ont été accueillis à leur arrivée du Liban. Un grand merci à l’adhérente de Soulida qui leur a permis de se loger au plus tôt et sans qui tout ceci n’aurait pas été possible ! Après nos recherches infructueuses sur Grignan, c’est à présent à Valréas qu’ils vont s’installer. La ville leur permettra plus d’autonomie et reste à bonne distance pour continuer leur accompagnement par l’association. Leur emménagement se fera début mai donc cela va aller vite ! Notre priorité actuellement est de pouvoir les installer au mieux dans leur nouveau logement. Ils étaient jusqu’à présent dans un meublé et vont donc avoir besoin d’un certain nombre de matériel :

-3 lits enfants (ou bien 3 lits 90x200cm)

-draps couettes, oreillers taies d’oreillers pour les 3 lits

-draps couettes oreillers, taies pour un lit double (160x200cm)

-tables de chevet

-table à manger

-chaises

-lave vaisselle

-four

-four micro-onde

-frigo

-congélateur

-buffet

-armoires, penderies

-télévision

-meuble télévision

-chauffage bain d’huile

-tringles et rideaux

-tapis

-miroir

-caddie à roulette

-casseroles, poêles, cocotte…

-étendoir à linge, égouttoir

-armoires à pharmacie, meubles salle de bain

-lampes de bureau

-petit bureau enfant

Si vous avez ce type de matériel à donner, nous sommes preneurs !
Vous pouvez nous contacter (envoyer les photos svp) au
06 21 94 41 01.

Un grand merci pour votre générosité !!!

L’association Soulida

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com
N’oubliez pas que notre page de groupe sur Facebook vous permet de partager de façon informelle toutes les informations que vous jugez pertinentes

Rapport de l’association JRS France

Les 4 verbes du Pape François - © Ali Jamshidifar

Bonjour à toutes et tous,

Pour information, l’association JRS France (Jesuit Refugee Service), que nous connaissons surtout par sa branche d’accueil JRS WELCOME, publie un rapport intitulé « Bien accueillir les réfugiés et mieux les intégrer. Valorisation des compétences, formation, travail ».

Le rapport propose une analyse approfondie des dispositifs français et européens, tant au niveau du droit applicable que des politiques publiques d’intégration professionnelle des réfugiés. Plusieurs recommandations sont formulées pour une politique volontariste d’intégration permettant le développement et la pérennisation des solutions innovantes au niveau local et européen : la certification des parcours informels de travail et des formations complémentaires en vue de l’obtention d’un diplôme ; des parcours d’« apprentissage réfugié·es » intégrant des cours de français et une formation professionnelle adaptée en fonction de la reconnaissance des compétences, etc.

Vous pouvez trouver ce rapport en cliquant ici  https://www.jrsfrance.org/reussir-laccueil-et-lintegration-des-refugies-en-france/

La Hongrie figure comme le pays européen le pire en matière d’accueil et d’accompagnement des exilé(e)s, et devinez quel pays se trouve juste après la Hongrie ? La France! Tout est fait chez nous pour harceler et décourager, condamner familles et individus à croupir dans l’isolement sans travail ni formation durant des mois des années, nuisant ainsi à leur future intégration. Alors que dans d’autres pays, dès leur arrivée, ces personnes sont accompagnées et ont ainsi de bien meilleures chances de s’intégrer.

Valérie Rosier

Logo JRS

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com
N’oubliez pas que notre page de groupe sur Facebook vous permet de partager de façon informelle toutes les informations que vous jugez pertinentes

Accueil inconditionnel des personnes étrangères

Réunion d’information Internet
1 ER AVRIL 2021 18h à 19h30.
(ANVITA, EGM, PACTE POUR LA TRANSITION)

Le groupe chantier élu∙es et territoires des Etats Généraux des Migrations travaille avec le Pacte pour la transition et l’Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants (ANVITA) afin de développer les relations entre élu∙es et société civile et de permettre un travail commun pour améliorer la situation des personnes migrantes.

Divers membres de L’ANVITA, du Pacte pour la transition et des EGM organisent conjointement une réunion d’information sur l’action respective de nos trois mouvements, et sur les possibilités d’action communes en faveur de l’accueil inconditionnel des personnes étrangères, le jeudi 1er avril de 18h à 19h30. Vous pourrez nous y poser toutes vos questions, et peut-être parler de la démarche engagée sur votre territoire.

Dans un premier temps, nous nous intéressons plus particulièrement à cinq territoires : Strasbourg, Saint-Denis, Metz, Lyon et Villeurbanne. Cela ne nous empêchera pas d’élargir la réflexion à d’autres territoires par la suite.

Vous, assemblées locales, avez un rôle important à jouer dans cette démarche. Nous vous invitons à y prendre part, en vous inscrivant sur ce framaform : 
https://framaforms.org/participation-a-la-reunion-dinformation-du-1er-avril-1616410671

Le Pacte pour la transition

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com
N’oubliez pas que notre page de groupe sur Facebook vous permet de partager de façon informelle toutes les informations que vous jugez pertinentes

En finir avec les idées fausses sur les migrations

Merci de diffuser cette parution très utile le plus largement possible!

En finir avec les idées fausses sur les migrations
États Généraux des Migrations

Soixante idées fausses sur les migrations décryptées et déconstruites, pour sortir des discours qui laissent croire qu’une politique d’accueil est impossible.

Dans le contexte particulier de la prochaine campagne présidentielle, les discours d’inquiétude et de crispation, voire de rejet, à l’égard des migrants, réfugiés, exilés et étrangers, risquent d’occuper une large partie de l’espace médiatique.

Il est indispensable de répondre à ces discours, ce qui suppose dans un premier temps de les écouter et de les décrypter. C’est ce que cet ouvrage propose de faire : il examine et analyse les préjugés, les représentations fausses et les idées reçues sur les migrations, afin de les déconstruire point par point.

En réponse aux détracteurs de toute politique d’accueil, mais aussi à tous ceux qui hésitent ou qui s’inquiètent, ce livre propose un tour d’horizon des migrations en mettant à la disposition des lecteurs un très grand nombre d’informations, de chiffres, de données et de faits. Organisé par thématiques et rédigé dans un style très accessible, l’ouvrage s’attache à prendre le contre-pied de 60 idées fausses, pour convaincre que l’accueil des exilés est non seulement possible, mais surtout souhaitable.

Texte de Sophie-Anne Bisiaux
Préfacier : François Héran

Biographie des États généraux des migrations :
Les États Généraux des Migrations rassemblent des centaines de collectifs et d’associations locales ou nationales présentes sur le terrain aux côtés des personnes étrangères victimes des politiques actuelles. Partout en France, ces acteurs se concertent et organisent des événements publics pour dénoncer la politique actuelle, accompagner les personnes concernées et être force de proposition afin d’obtenir un changement radical de la politique migratoire.

Mars 2021, États Généraux des Migrations, 8 € + frais d’envoi
ISBN : 978-2-7082-5366-7

→ Commander la publication papier sur https://boutique.gisti.org



Sommaire

Préface

Introduction

PREMIÈRE PARTIE. « MIGRANT (NOM MASC.) : HOMME DE COULEUR NOIRE, PAUVRE ET ILLETTRÉ, À LA RECHERCHE DE L’ELDORADO EUROPÉEN. »

« C’est simple… »

1. « Migrant, immigré, étranger, réfugié, apatride, exilé… c’est plus ou moins la même chose. »

2. « D’un côté, il y a les réfugiés, qui ont de bonnes raisons de quitter leur pays ; de l’autre, il y a les “migrants économiques”. »

« Le migrant type »

3. « Migrer, c’est une affaire d’hommes. »

4. « Les migrants sont pour la plupart des personnes pauvres. »

5. « La grande majorité des migrants sont peu instruits. »

« De l’Afrique vers l’Europe. »

6. « Ce sont surtout les Africains qui migrent, et principalement vers l’Europe. »

7. « De manière générale, les mouvements migratoires sont dirigés des pays du Sud vers les pays du Nord. »

DEUXIÈME PARTIE. « C’EST L’INVASION ! »

« Un monde de plus en plus ouvert. »

8. « Il y a de plus en plus de migrants. »

9. « La mondialisation a généré l’abolition des frontières. »

10. « Les États sont soumis à de plus en plus de conventions internationales qui les obligent à accueillir des migrants, au mépris de leur souveraineté. »

« Des migrations massives et imprévisibles. »

11. « En 2015, l’Europe a été confrontée à une véritable “crise migratoire”. »

12. « Avec la crise environnementale, l’Europe va être submergée par desmillions de réfugiés climatiques. »

13. « Nous assistons à une “radicalisation du rêve migratoire”. »

« C’est la faute de l’Union européenne. »

14. « La construction européenne a dépossédé les États de leur politique migratoire. »

15. « Les frontières européennes sont des passoires. Il faudrait consacrer davantage de moyens à leur renforcement. »

16. « L’Union européenne force les États membres à accueillir des migrants. »

17. « Il existe en Europe un “shopping de l’asile”. »

18. « Sortir de l’Union européenne permettrait de reprendre le contrôle des frontières nationales. »

« La France, bien trop accueillante. »

19. « La France accueille beaucoup d’étrangers et a une politique généreuse en matière de délivrance de titres de séjour. »

20. « En France, les étrangers ont beaucoup trop de droits. »

21. « La France a toujours été une terre d’asile et continue de l’être. »

22. « Les demandeurs d’asile sont trop bien accueillis en France, cela crée un appel d’air. »

23. « Beaucoup d’étrangers sont des fraudeurs et la France ferme les yeux. »

TROISIÈME PARTIE. « ILS NOUS MENACENT. »

Une menace pour notre « identité »

24. « L’identité européenne est en danger. »

25. « Les migrants islamisent la France et menacent la laı̈cité. »

26. « En France, les immigrés ne veulent pas s’intégrer. »

Un péril pour notre sécurité

27. « Si on emprisonne davantage les étrangers que les Français, c’est bien parce qu’ils sont plus dangereux. »

28. « Plus un pays accueille d’immigrés, plus les risques d’attaques terroristes sont importants. »

29. « Les immigrés ne respectent pas les femmes. »

La mise en danger de notre économie et de nos droits sociaux

30. « Les étrangers prennent les emplois des nationaux et participent au dumping social. »

31. « Ils vivent au crochet de la société et menacent les systèmes de sécurité sociale. »

32. « L’intégration des étrangers est très coûteuse. »

33. « Il est plus rentable de fermer les frontières et d’expulser les étrangers. »

QUATRIÈME PARTIE. « UNE SEULE SOLUTION : CHACUN CHEZ SOI ! »

Renforcer les frontières et les contrôles, pour le bien des personnes migrantes

34. « Si on fermait vraiment les frontières, la migration finirait par se tarir. »

35. « Il faut combattre les réseaux de passeurs qui exploitent la misère des exilés. »

36. « Des frontières mieux surveillées permettraient de protéger les femmes exilées contre la traite. »

37. « On critique beaucoup la coopération de l’Union européenne avec les “garde-côtes” libyens, mais c’est toujours mieux que de laisser les personnes mourir en Méditerranée. »

Externaliser la gestion des migrations

38. « Il faudrait faire le tri entre les “réfugiés” et les “migrants économiques” aux frontières européennes. »

39. « L’Europe devrait faire en sorte de stopper les exilés avant qu’ils n’arrivent sur son territoire. »

40. « Pour expulser davantage de migrants en situation irrégulière sur le territoire européen, il faut renforcer la coopération avec les pays d’origine et de transit. »

41. « C’est mieux d’offrir une protection humanitaire aux réfugiés au plus près de leur pays d’origine. »

42. « On devrait installer des centres de tri dans les pays tiers pour sélectionner ceux qui ont le droit d’aller en Europe. »

Réduire les facteurs d’attraction et lutter contre les causes des migrations

43. « Il faut interdire les ONG de secours en mer car elles encouragent les exilés à risquer leur vie en Méditerranée. »

44. « Soutenir le développement des pays d’origine des personnes migrantes permettrait de les dissuader d’entreprendre leur voyage. »

45. « C’est rendre service aux pays d’origine que d’empêcher le départ de leurs ressortissants qualifiés. »

Fermer les frontières de manière plus humaine

46. « Il faut aider les étrangers en situation irrégulière à rentrer volontairement plutôt que de les expulser. »

47. « Enfermer les étrangers, ce n’est pas humain, mais il existe des alternatives dignes. »

48. « L’européanisation des politiques de contrôle aux frontières permet un meilleur respect des droits des personnes exilées. »

CINQUIÈME PARTIE. « ASSURER UN ACCUEIL INCONDITIONNEL ET OUVRIR LES FRONTIÈRES ? VOUS PLAISANTEZ, J’ESPÈRE ! »

« Ça peut attendre. »

49. « Il y a tellement d’injustices à combattre, la défense des droits des étrangers n’est pas une priorité. »

50. « C’est le combat des personnes exilées, pas le nôtre. »

« Ça serait la catastrophe. »

51. « Si on ouvre les frontières, l’Europe va être submergée par une “vague migratoire” sans précédent. »

52. « Ça serait insensé dans un contexte marqué par le terrorisme. »

53. « On l’a vu avec la crise de la Covid-19, des frontières trop ouvertes favorisent la propagation des pandémies. »

54. « Ça ouvrirait la voie à l’extrême droite. »

« C’est nous ou c’est eux, il faut choisir. »

55. « Les États ont besoin de frontières, ils ne peuvent pas protéger tout le monde. »

56. « L’ouverture des frontières conduirait à l’effondrement de l’économie, sinon à une mise en concurrence féroce entre les travailleurs. »

57. « Pour sauver la planète, il vaut mieux construire des murs. »

« C’est impossible. »

58. « La liberté de circulation, c’est une utopie. »

59. « Tant que nous avons des gouvernements inhospitaliers, nous ne pouvons rien faire. »

60. « Un accueil inconditionnel en France est inconcevable et beaucoup trop compliqué à mettre en œuvre. »

Bibliographie

Remerciements

Partenaires

Vous pouvez commander la publication papier sur boutique.gisti.org
(chèque, carte bancaire, virement, voire espèces pour retrait sur place)

ATTENTION !
Nouveau Ceseda
Refonte du Code de
l’Entrée et du Séjour des Etrangers et du Droit d’Asile
le 1er mai 2021 !
Voir
www.gisti.org/spip.php?article6566

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com
N’oubliez pas que notre page de groupe sur Facebook vous permet de partager de façon informelle toutes les informations que vous jugez pertinentes

___

Pétition-JEUNES MAJEURS ÉTRANGERS, SORTIR DE L’IMPASSE

La Ligue des Droits de l’Homme a mis en ligne une pétition qui nous tient particulièrement à cœur, à nous, membres de la Plateforme CARDAV et à ses sympathisants. Plusieurs familles de notre région ont accueilli des mineurs ou jeunes majeurs étrangers et ne connaissent que trop bien le sujet décrit dans le communiqué de presse accompagnant cette pétition que nous soutenons.

Certains d’entre nous ont galéré ou galèrent encore pour aider de jeunes mineurs ou de jeunes adultes à obtenir leur droit de séjour. Durant des démarches souvent longues et kafkaïennes, les jeunes vivent dans l’angoisse permanente de l’expulsion, et les accompagnants usent leurs forces à faire avancer les dossiers. Quelquefois il y a un happy end, mais ce n’est pas toujours le cas, car tout est prétexte pour un renvoi dans le pays d’origine.

La pétition ci-dessous est d’une importance capitale. Plus il y aura de nouvelles voix pour s’ajouter à celles des nombreuses associations et personnalités, déjà signataires, plus le bruit sera grand pour réclamer davantage d’humanité et d’équité dans le règlement des situations des jeunes majeurs.

upright=Article à illustrer Organisation

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com
N’oubliez pas que notre page de groupe sur Facebook vous permet de partager de façon informelle toutes les informations que vous jugez pertinentes et utiles

Offre de logement – Vaison-la-Romaine (26)

Une fois n ‘est pas coutume! Nous recevons une offre très sympathique et espérons qu’elle fera des heureux du côté de Vaison-la-Romaine!

Contacter directement l’Association Aide aux Réfugiés en Région vaisonnaise (CARRV) , les contacts figurent sur le courrier ci-dessous!

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com
N’oubliez pas que notre page de groupe sur Facebook vous permet de partager de façon informelle toutes les informations que vous jugez pertinentes et utiles

Nous sommes tous frères et soeurs dans la grande communauté humaine!