Cagnotte en ligne pour les Mineur-es Isolé-es Etranger-es de Toulouse

La Plateforme CARDAV vient de recevoir le courriel suivant de l’Equipe du Collectif AutonoMIE. Merci de le partager afin de nourrir la cagnotte d’aide !

——- Message d’origine ——–De : autonomie@riseup.netDate : 05/09/2021 15:10 (GMT+01:00)À :Objet : Appel à solidarité pour les Mineur-es Isolé-es Etranger-es de Toulouse – Victimes collatérales du COVID-19 !

Bonjour,

Nous lançons un appel à l’aide aujourd’hui à tous nos soutiens, amis, connaissances…

A Toulouse pour les Mineur-es Isolé-es Etranger-es, la situation est la suivante :

  • Seuls 80 jeunes en recours sont logés, laissant les autres toujours à la rue
  • Le DDAEOMIE à Toulouse continue son sale boulot de tri d’enfants migrants, allant jusqu’à ressortir de leurs foyers des jeunes auparavant pris en charge, direction la rue…
  • La justice continue à tout faire pour ne pas reconnaitre les jeunes MIE en tant que mineur

Nous faisons donc toujours tout l’accompagnement juridique pour chaque jeune, ce qui demande de la ressource, et surtout, le nerf de la guerre : des sous.

Or depuis bientôt 1 an et demi, avec la crise liée au COVID-19, nous ne pouvons plus organiser les soirées de soutien et autre évènements qui nous permettait de récolter l’argent.

Nous sommes actuellement très inquiets, car il y a toujours autant de jeunes en recours pour faire reconnaitre leur minorité, et donc toujours autant de dossiers à monter, et donc à financer. Les fonds ne suivent plus… Nous espérions bientôt pouvoir reprendre soirées et cantines de soutien, mais en attendant, nous faisons appel à votre solidarité !

Voici notre cagnotte en ligne : www.lepotcommun.fr/pot/6fnpec6k

N’hésitez pas à faire tourner autour de vous !

L’équipe AutonoMIE–
Collectif AutonoMIE
La solidarité est notre arme! Merci pour vos dons:www.lepotcommun.fr/pot/6fnpec6khttps://autonomietoulouse.wordpress.comwww.facebook.com/autonomie31 /

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com

la protection des afghans menacée en france

Carte: Google Maps

Action collective

Notre Assemblée Locale EGM Sud-Drôme/Nord Vaucluse a souscrit à cette action collective!

Le monde à l’envers : à peine les talibans ont-ils conquis l’Afghanistan que la Cour nationale du droit d’asile envisage de restreindre la protection des Afghan.es… ⋅

  • 15 août : en Afghanistan, les talibans s’emparent de Kaboul, achevant ainsi d’imposer leur « ordre moral » au peuple afghan.
  • 16 août : certains dossiers de demandeurs d’asile afghans en cours d’examen devant la Cour nationale du droit d’asile (CNDA) sont placés « en délibéré prolongé », la cour différant ainsi sa décision.
  • Quelques jours plus tard : une note interne [1] à la juridiction programme une diminution de la protection des Afghanes et des Afghans au motif d’une « cessation du conflit armé ayant opposé les talibans au gouvernement du président Ashraf Ghani ». Sans la moindre hésitation, on considère donc à la CNDA que la férule talibane ne porte pas atteinte aux libertés et que le champ de protection de l’asile doit se limiter aux situations de guerre.

Comment imaginer pareil paradoxe ? Alors qu’un sort dramatique attend
Afghanes et Afghans dans leur pays, le Centre de recherche et de documentation (CEREDOC) de la CNDA laisse entendre dans cette note
interne envoyée le 27 août qu’il n’y aurait plus lieu de leur accorder la
protection subsidiaire notamment fondée sur l’intensité du conflit armé dans le pays. Ce qui signifie que tous ceux et toutes celles qui ne peuvent prouver des craintes personnelles de persécution leur permettant d’être reconnu·es comme réfugié·es sur le fondement de la Convention de Genève [2] et qui craignent « seulement » pour leur vie ou leur intégrité physique en raison de combats entraînant une « violence aveugle » verraient leur demande de protection rejetée.

L’OFPRA comme la CNDA jugeaient précisément jusqu’alors que la majeure partie des ressortissant⋅es afghan⋅es qui déposent des demandes de protection appartenaient à cette dernière catégorie et relevaient de la protection subsidiaire. De fait, avec cette nouvelle donne à la CNDA, la protection accordée aux Afghanes et Afghans en France risque de se réduire comme peau de chagrin [3].

Or, cette appréciation, selon laquelle les civils ne courraient plus de risques puisque le conflit armé est terminé, non seulement anticipe avec beaucoup d’optimisme la situation à venir des Afghan⋅es sous le régime taliban, mais fait également fi de la volatilité du conflit qui ressort pourtant très nettement des derniers attentats meurtriers à l’aéroport, de la présence de l’État islamique dans la capitale et des mouvements de résistance qui s’organisent (tant au Panjshir qu’au Hazarajat) et laissent craindre des combats ouverts. Des exactions ont déjà également été commises contre des civils comme l’a constaté Amnesty international [4] et il n’y a malheureusement pas de raison de penser qu’elles vont cesser.

Au demeurant, la Convention de Genève impose de reconnaître la qualité de réfugié⋅es à celles et ceux qui craignent des persécutions pour des raisons politiques ou en raison de leur « appartenance à un certain groupe social » – ce qui est à l’évidence le cas d’un grand nombre d’Afghanes et Afghans, pour n’avoir pas soutenu les talibans.


Au vu de la position prise par le responsable du CEREDOC et par la CNDA, il y a tout lieu de craindre que les dossiers qui ont été placés en délibéré prolongé ne soient très vite rejetés, sans même réouverture des débats, méconnaissant ainsi les principes fondamentaux du respect du contradictoire et des droits de la défense et sans examen des nouvelles circonstances.


Dans les prochaines semaines et mois, nous risquons donc d’assister à
des décisions de refus en masse, suivies d’obligations de quitter le territoire français (OQTF). Alors que dans de nombreux pays on réfléchit à l’accueil, en France on pense déjà à la façon d’expulser les ressortissants afghans dont beaucoup sont présents sur son territoire
depuis plusieurs années, sans se soucier des risques qu’ils courent s’ils et elles sont renvoyé·es dans leur pays.

Paris, le 1er septembre 2021


Organisations signataires :

• ACAT – Action des chrétiens pour l’abolition de la torture
• ADDE (Avocats pour la défense des droits des étrangers)
• Ah Bienvenue Clandestins ! (Lot)
• Apardap – Association de PArrainage Républicain pour les
Demandeurs d’Asile et de Protection
• Asca – Association solidarité et culturelle des afghans à Paris
• Asilaccueil88
• Assemblée Locale EGM de Besançon
• Assemblée Locale de Colmar, Haut Rhin
• Assemblée Locale EGM de la Loire (42)
• Assemblée Locale EGM Montpellier
• Assemblée Locale EGM Moselle
• Assemblée Locale EGM Sud-Drôme/Nord Vaucluse
• Association Juvisienne pour l’accueil des demandeurs d’asile et
des réfugiés (AJAR- Essonne)
• Association pour les Migrants-AMI Nîmes
• ATMF – Association des Travailleurs Maghrébins de France
• Chemins Pluriels
• Collectif Chabatz d’entrar (Assemblée Locale de la Haute-Vienne)
• Collectif EGM de Martigues (Bouches du Rhône)
• Collectif pour une autre politique migratoire (Assemblée Locale
67)
• Comede – Comité pour la santé des exilé⋅es
• CRID – Centre de recherche et d’information pour le
développement
• Dom’Asile
• Enfants D’Afghanistan et D’ailleurs
• États généraux des migrations (EGM)
• Association des avocats ELENA
• Fasti – Fédération des associations de solidarité avec tout·e·s les
immigré·e·s
• GAS – Groupe accueil et solidarité
• Gisti – Groupe d’information et de soutien des immigré⋅es
• Collectif ICARE-05
• La Casa
• LDH – Ligue des droits de l’Homme
• Mrap
• Ngo Ecosoc Unesu
• SAF – Syndicat des avocats de France
• SolidaritatUbaye
• Solidarité Migrants Graulhet (81)
• Syndicat de la magistrature
• Association Thot (école de français pour les personnes exilées)
• Tous migrants
• Utopia 56

[1] « Asile en France : la protection des Afghans menacée », Mediapart,
28 août 2021

[2] Le statut de réfugié est reconnu à la personne qui « craint avec raison
d’être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques ».


[3] Il résulte, toujours selon cette même instruction, que la protection
subsidiaire, qui était encore accordée à des requérant⋅es originaires de
provinces contrôlées par les talibans jusqu’au 15 août 2021, ne peut « être qu’écartée » sur l’ensemble du territoire afghan (exception faite du Panjshir où une poche de résistance subsiste). Autrement dit, les civils n’y courraient plus de risques du fait du conflit qui y sévit, et par conséquent n’auraient plus de raison d’obtenir une protection en France sur ce fondement.

[4] « Afghanistan. Les talibans responsables du massacre d’hommes hazaras –nouvelle enquête », Amnesty International, 20 août 2021

[5] « Évolution de la situation sécuritaire en Afghanistan », Communiqué de la CNDA, 30 août 2021

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com

RASSEMBLEMENT-SOUTIEN AU PEUPLE AFGHAN – 27 AOUT 2021 à 19h, hôtel de ville d’Avignon

Nous venons de recevoir ce courriel du Collectif Réfugiés du Vaucluse
Merci de diffuser cette information autour de vous!

De : Collectif Réfugiés du Vaucluse <collectifrefugiescomtat@gmail.com>Date : 25/08/2021 16:56 (GMT+01:00)À :Objet : RASSEMBLEMENT SOUTIEN AU PEUPLE AFGHAN 27 AOUT 2021 à 19h, hôtel de ville d’Avignon
SOLIDARITÉ et ACCUEIL pour les  FAMILLES AFGHANES
De : philippe jaffre <pouruneviedecente@gmail.com>Date: mer. 25 août 2021 à 16:42

COMMUNIQUE DE PRESSE

Suite au rassemblement du vendredi 20 août, un Comité d’Entraide et de Soutien pour les Afghans Exilés et leur famille a été mis en place.

Ce Comité s’est donné pour mission de prendre en charge les procédures de rapatriement des familles, puis d’accompagner ces familles à leur arrivée en France. Il entend, également, interpeller les différents niveaux de responsabilités aux fins de mettre en œuvre une véritable politique d’accueil de ces exilé.e.s.

Le Comité appelle à un rassemblement le plus large possible pour exprimer le soutien de la population au peuple afghan plongé dans le chaos,

le vendredi 27 août 2021

à 19 heures

devant l’Hôtel de Ville d’Avignon

Contact : Philippe JAFFRE – 07 58 16 73 07

Merci de ne pas apporter de drapeaux aux couleurs des organisations syndicales et politiques

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com

Concert de soutien au profit de nos amis irakiens – Vinsobres – Dimanche 19 septembre 2021

Première invitation à un concert pour la rentrée 2021!

A vos agendas, pour une bonne cause qui nous tient très à coeur: soutenir la famille irakienne de Vinsobres, dont la situation n’est malheureusement toujours pas régularisée.

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com

Recherche logement A MontéLimar

De : millaud.manon@laposte.net
Envoyé le :vendredi 13 août 2021 07:54
À : contact@sorosa.frcoparhbc.a.sene2015arquaique
Objet :Famille à la rue… Urgence logement

Bonjour, je vous fais suivre un appel à la solidarité urgent, nous cherchons une solution pour mettre à l’abri une famille exilée actuellement à Montelimar. Toutes les pistes ont été tentée mais toujours pas de solution à ce jour… N’hésitez pas à partager dans votre réseau, cette famille est soutenue par l’association fle et l’Asti de Montélimar.
Un grand merci pour eux !
Manon Millaud
06 19 35 31 24

Bonjour

Rela et Romi, parents de 3 enfants de 8, 7 et 2 ans, ont pu échapper à la rue, après avoir essuyé le refus du droit d’asile, car pris en charge par le 115 à Montélimar. Mais aujourd’hui, c’est la fin de cet hébergement « d’urgence ». Ils doivent quitter les lieux le 20 août. Heureusement, Romi travaille et la famille peut assurer un loyer de 350€.  Mais dans leur situation, impossible d’obtenir un logement… C’est pourquoi la famille fait appel à l’aide. Est-il possible d’aider cette famille dans sa quête de logement ? Connaîtriez-vous un petit logement à Montélimar ou ses environs, qui pourrait convenir à cette famille, moyennant un petit loyer ? Nous cherchons également dans l’urgence une caravane à prêter ou un petit bout de terrain que quelqu’un voudrait bien partager pour quelques semaines.
Manon Millaud 06 19 35 31 24″

Françoise Estival

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com

INVITATION à la Rencontre CARDAV- EGM-Samedi 23 octobre 2021 à Nyons

Bonjour à vous toutes et tous, membres de la Plateforme CARDAV!

Cette Plateforme qui regroupe nos divers collectifs prend le nom d’Assemblée locale au sein des Etats Généraux des Migrations.

Vous trouverez ci-dessous une proposition émanant des Etats Généraux des Migrations.

Par l’intermédiaire de Valérie, nous sommes tenu.es au courant et recevons régulièrement la lettre d’info des EGM qui paraît sur le blog. Bien sûr, nous sommes souvent déjà très pris.es par l’accompagnement des personnes exilées que nous suivons, mais c’est important d’être relié.es à un mouvement plus vaste qui défend nos revendications communes au niveau national et au-delà. On ne peut se satisfaire du seul niveau humanitaire, sans réagir face aux aberrations actuelles. Aujourd’hui plus que jamais, vu le durcissement actuel de la politique du non-accueil au niveau européen, quand les Etats n’arrivent toujours pas à s’entendre, sauf pour réprimer, financer cette ignominie qui a pour nom Frontex, et payer grassement des pays comme la Libye ou la Turquie et pour qu’ils se chargent du “sale boulot”. Autant d’argent et de moyens qui pourraient servir à gérer et accompagner avec humanité les flux migratoires, phénomène irrépressible et naturel.

Nous vous proposons de retenir d’ores et déjà la date du
Samedi 23 octobre 2021
en vue de cette rencontre.

Nous pourrions nous retrouver
Salle de la Colombe
1, Avenue Paul Laurens
26220 Nyons
dès 10h30


Et rester pour partager quelques reliefs, puis des échanges plus informels. Cela fait longtemps que nous ne nous sommes pas retrouvé.es et nous aurons certainement de quoi alimenter nos échanges et interrogations. Vous êtes tou.tes les bienvenu.es, en plus des délégué.es habituel.les.

Annie, Colette et moi-même espérons vivement que nous serons nombreux.ses à cette occasion.

D’ici là, bel été à vous.

La coordination
(lire ci-dessous, la rencontre proposée par les EGM)

A l’intention des membres des assemblées locales,

Comme vous le savez, les Etats Généraux des Migrations ont été fondés autour de la mise en lien et la coordination d’assemblées locales réparties sur tout le territoire et d’organisations nationales.

Cependant, le réseau et la mobilisation ont beaucoup évolué depuis le lancement de la dynamique en 2017. La cartographie initiale des assemblées locales (AL) ne correspond plus à la réalité du fonctionnement des AL ni aux échanges que les uns et les autres peuvent avoir. C’est pourquoi, maintenant que les restrictions sanitaires le permettent, le secrétariat des EGM a proposé, avec l’appui du groupe de facilitation (GF) des EGM, d’entreprendre une série de déplacements pour aller à la rencontre les assemblées locales. Le but de ces visites est de mettre à jour les problématiques qui animent le réseau et de resserrer les liens entre les composantes des EGM notamment pour assurer une plus grande représentativité des AL au sein du groupe de facilitation (appelé à se renouveler lors de la prochaine session nationale). Les mêmes visites seront entreprises auprès des organisations nationales avec le même objectif de meilleure compréhension des attentes des uns et des autres vis-à-vis du réseau.

Lors de la dernière réunion du GF, un groupe de travail, mandaté à cet effet début juin, a proposé des pistes pour la construction d’une stratégie et d’un plan d’actions coordonnées pour un an. Il ne s’agit que d’une ébauche de réflexion qui s’appuie sur les conclusions de la dernière session nationale et qui pourrait constituer un support de discussion intéressant lors de nos rencontres. Ces déplacements auprès des AL seront l’occasion de discuter des pistes pour l’année à venir, de les nourrir de l’expérience et des besoins qui se manifestent sur le terrain en solidarité avec les personnes exilées. Il nous semble important de les affiner ensemble en vue de la session nationale qui doit avoir lieu avant la fin de l’année afin d’en ressortir avec des perspectives politiques communes pour l’année à venir.

Cette note vous propose donc d’anticiper au mieux l’organisation de ces visites et si possible de les fédérer localement en vous demandant si vous seriez intéressé.e.s et disponibles pour recevoir une équipe constituée de notre salariée accompagnée d’un membre du GF pour échanger durant une demi-journée/soirée. L’idéal serait que ces rencontres aient lieu entre début septembre et fin octobre.

En fonction des réponses que nous aimerions le plus rapide possible, nous pourrions définir le rythme des déplacements et envisager d’organiser les rendez-vous par régions. Merci de nous écrire en réponse à ce mail afin d’échanger sur les modalités qui conviendraient à chaque AL.

Dans l’attente d’une réponse rapide de votre part et l’espoir de vous rencontrer prochainement, je vous souhaite une bonne journée.

Bien solidairement,

Pour le secrétariat des EGM,

Luce FOURNIER

Chargée de mission – Appui à la coordination des États Généraux des Migrations

coordination@eg-migrations.org

l.fournier@crid.asso.fr

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com

TRACT – L’ACCUEIL DES PERSONNES EXILÉES NOUS POSE LA QUESTION : QUEL MONDE VOULONS-NOUS ?

Merci de diffuser ce document des Etats Généraux des Migrations!

Tract à télécharger sur la page des EGM

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com
N’oubliez pas que notre page de groupe sur Facebook vous permet de partager de façon informelle toutes les informations que vous jugez pertinentes

NYONS-Samedi 12 juin 2021 Journée de soutien à la famille irakienne de Vinsobres

Venez nombreux!
Les recettes de cette journée seront attribuées à la famille irakienne de Vinsobres dont la situation n’a toujours pas pu être régularisée après trois ans d’efforts.

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com
N’oubliez pas que notre page de groupe sur Facebook vous permet de partager de façon informelle toutes les informations que vous jugez pertinentes

URGENT- Recherche logement pour famille exilée- Montélimar

Merci de partager autour de vous ce message pour la recherche d’un logement à Montélimar pour un couple avec trois enfants qui risque de se retrouver à la rue avant le 1 er juin 2021, faute de solution de relogement.

Pour toute proposition contactez d’urgence Manon Millaud en direct
Téléphone 06 19 35 31 24
Courriel millaud.manon@laposte.net 

‌Bonjour,
je me permets de vous contacter car j’accompagne sur Montélimar une famille albanaise (5 personnes dont 3 enfants) qui va se retrouver à la rue avant le 1er juin. Ils étaient hébergés au SIAO jusque là mais la notification de sortie vient de tomber…  Ils sont connus également par l’Asti Montélimar et accompagné par l’association FLE. A ce jour nous n’avons aucune solution pour eux. Leur demande d’asile a été refusée il y a deux ans, ils n’ont donc pas de papiers pour l’instant.
Est ce que vous connaissez une éventuelle solution de logement pour eux ? Sinon pouvez vous partager l’info dans votre réseau ?
Ils sont des petits moyens mais nous pouvons par le biais d’un collectif garantir le paiement des charges si nous trouvons un logement pour eux.
Merci d’avance !!
N’hésitez pas à m’appeler au 06 19 35 31 24
Manon Millaud

Je vous fais suivre le message :
Nous sollicitons aujourd’hui le réseau solidaire en Drôme / Ardèche pour un appel au soutien d’une famille qui sera expulsée le 1er juin. Ils sont actuellement logés sur Montélimar et accompagnés par plusieurs associations. Ce sont un couple et 3 enfants dont un de 18 mois. Nous cherchons un logement pour eux en urgence dans la région. Nos associations les accompagneront pour la scolarisation des enfants et peuvent au moins débloquer une cagnotte pour payer leurs charges. Si vous connaissez quelqu’un prêt à les accueillir ou leur louer un logement peu cher, n’hésitez pas à me contacter pour qu’on se rencontre ! Vous pouvez aussi faire circuler le message et donner mon adresse mail si besoin : millaud.manon@laposte.net 
Merci d’avance et bonne journée !

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com
N’oubliez pas que notre page de groupe sur Facebook vous permet de partager de façon informelle toutes les informations que vous jugez pertinentes

Outils EGM pour les élections départementales et régionales 2021

DES OUTILS POUR INTERPELLER LES CANDIDAT·E·S AUX ÉLECTIONS DÉPARTEMENTALES ET RÉGIONALES 

Les États Généraux des Migrations se mobilisent en vue des élections départementales et régionales de 2021 et proposent des outils d’interpellation des candidat·e·s.  

Dans les prochaines semaines, il s’agira de convaincre les futur·e·s élu·e·s  dans les départements et les régions du rôle qu’ils.elles ont à jouer pour une société plus juste, fondée sur l’accueil inconditionnel et l’égalité des droits entre toutes et tous. Les États Généraux souhaitent les inciter à s’engager auprès des acteurs de la solidarité pour mettre en œuvre des actions concrètes d’accompagnement des personnes exilées. Parce que chaque territoire fait face à des réalités différentes, plusieurs outils ont été élaborés par les membres des groupes chantiers « Mineur·e·s Non Accompagné·e·s » et « Élu·e·s et territoires », pour vous aider dans l’interpellation des candidat·e·s de votre territoire. 

Deux chartes d’engagements : la première à destination des candidat.es aux élections départementales et la seconde à destination des candidat.es aux élections régionales. Ces deux documents reprennent les engagements sur lesquels les États généraux des migrations souhaitent que les candidat·e·s se mobilisent. Vous trouverez ces documents en format web et en format imprimable en cliquant ICI.

Pour nous transmettre les signatures des candidat·e·s, deux options : 

– par voie postale, à l’adresse suivante : CRID – États Généraux des Migrations, 14 passage Dubail, 75010 Paris

– par voie électronique en cliquant ICI

Des lettres d’accompagnement

Il s’agit de modèles modifiables. Vous pouvez ainsi ajouter des éléments spécifiques à la situation sur votre territoire, ou une référence à un lien que vous auriez déjà avec un·e candidat·e, etc. 

Retrouvez tous les documents sur le site internet des EGM

N’hésitez pas à faire des retours sur l’utilisation de ces outils et à partager votre expérience lors de cette campagne d’interpellation en écrivant à l’adresse egm-gc-elus-territoires@framalistes.org.

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com
N’oubliez pas que notre page de groupe sur Facebook vous permet de partager de façon informelle toutes les informations que vous jugez pertinentes

Nous sommes tous frères et soeurs dans la grande communauté humaine!