Accueil inconditionnel des personnes étrangères

Réunion d’information Internet
1 ER AVRIL 2021 18h à 19h30.
(ANVITA, EGM, PACTE POUR LA TRANSITION)

Le groupe chantier élu∙es et territoires des Etats Généraux des Migrations travaille avec le Pacte pour la transition et l’Association Nationale des Villes et Territoires Accueillants (ANVITA) afin de développer les relations entre élu∙es et société civile et de permettre un travail commun pour améliorer la situation des personnes migrantes.

Divers membres de L’ANVITA, du Pacte pour la transition et des EGM organisent conjointement une réunion d’information sur l’action respective de nos trois mouvements, et sur les possibilités d’action communes en faveur de l’accueil inconditionnel des personnes étrangères, le jeudi 1er avril de 18h à 19h30. Vous pourrez nous y poser toutes vos questions, et peut-être parler de la démarche engagée sur votre territoire.

Dans un premier temps, nous nous intéressons plus particulièrement à cinq territoires : Strasbourg, Saint-Denis, Metz, Lyon et Villeurbanne. Cela ne nous empêchera pas d’élargir la réflexion à d’autres territoires par la suite.

Vous, assemblées locales, avez un rôle important à jouer dans cette démarche. Nous vous invitons à y prendre part, en vous inscrivant sur ce framaform : 
https://framaforms.org/participation-a-la-reunion-dinformation-du-1er-avril-1616410671

Le Pacte pour la transition

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com
N’oubliez pas que notre page de groupe sur Facebook vous permet de partager de façon informelle toutes les informations que vous jugez pertinentes

Sponsored Post Learn from the experts: Create a successful blog with our brand new courseThe WordPress.com Blog

WordPress.com is excited to announce our newest offering: a course just for beginning bloggers where you’ll learn everything you need to know about blogging from the most trusted experts in the industry. We have helped millions of blogs get up and running, we know what works, and we want you to to know everything we know. This course provides all the fundamental skills and inspiration you need to get your blog started, an interactive community forum, and content updated annually.

En finir avec les idées fausses sur les migrations

Merci de diffuser cette parution très utile le plus largement possible!

En finir avec les idées fausses sur les migrations
États Généraux des Migrations

Soixante idées fausses sur les migrations décryptées et déconstruites, pour sortir des discours qui laissent croire qu’une politique d’accueil est impossible.

Dans le contexte particulier de la prochaine campagne présidentielle, les discours d’inquiétude et de crispation, voire de rejet, à l’égard des migrants, réfugiés, exilés et étrangers, risquent d’occuper une large partie de l’espace médiatique.

Il est indispensable de répondre à ces discours, ce qui suppose dans un premier temps de les écouter et de les décrypter. C’est ce que cet ouvrage propose de faire : il examine et analyse les préjugés, les représentations fausses et les idées reçues sur les migrations, afin de les déconstruire point par point.

En réponse aux détracteurs de toute politique d’accueil, mais aussi à tous ceux qui hésitent ou qui s’inquiètent, ce livre propose un tour d’horizon des migrations en mettant à la disposition des lecteurs un très grand nombre d’informations, de chiffres, de données et de faits. Organisé par thématiques et rédigé dans un style très accessible, l’ouvrage s’attache à prendre le contre-pied de 60 idées fausses, pour convaincre que l’accueil des exilés est non seulement possible, mais surtout souhaitable.

Texte de Sophie-Anne Bisiaux
Préfacier : François Héran

Biographie des États généraux des migrations :
Les États Généraux des Migrations rassemblent des centaines de collectifs et d’associations locales ou nationales présentes sur le terrain aux côtés des personnes étrangères victimes des politiques actuelles. Partout en France, ces acteurs se concertent et organisent des événements publics pour dénoncer la politique actuelle, accompagner les personnes concernées et être force de proposition afin d’obtenir un changement radical de la politique migratoire.

Mars 2021, États Généraux des Migrations, 8 € + frais d’envoi
ISBN : 978-2-7082-5366-7

→ Commander la publication papier sur https://boutique.gisti.org



Sommaire

Préface

Introduction

PREMIÈRE PARTIE. « MIGRANT (NOM MASC.) : HOMME DE COULEUR NOIRE, PAUVRE ET ILLETTRÉ, À LA RECHERCHE DE L’ELDORADO EUROPÉEN. »

« C’est simple… »

1. « Migrant, immigré, étranger, réfugié, apatride, exilé… c’est plus ou moins la même chose. »

2. « D’un côté, il y a les réfugiés, qui ont de bonnes raisons de quitter leur pays ; de l’autre, il y a les “migrants économiques”. »

« Le migrant type »

3. « Migrer, c’est une affaire d’hommes. »

4. « Les migrants sont pour la plupart des personnes pauvres. »

5. « La grande majorité des migrants sont peu instruits. »

« De l’Afrique vers l’Europe. »

6. « Ce sont surtout les Africains qui migrent, et principalement vers l’Europe. »

7. « De manière générale, les mouvements migratoires sont dirigés des pays du Sud vers les pays du Nord. »

DEUXIÈME PARTIE. « C’EST L’INVASION ! »

« Un monde de plus en plus ouvert. »

8. « Il y a de plus en plus de migrants. »

9. « La mondialisation a généré l’abolition des frontières. »

10. « Les États sont soumis à de plus en plus de conventions internationales qui les obligent à accueillir des migrants, au mépris de leur souveraineté. »

« Des migrations massives et imprévisibles. »

11. « En 2015, l’Europe a été confrontée à une véritable “crise migratoire”. »

12. « Avec la crise environnementale, l’Europe va être submergée par desmillions de réfugiés climatiques. »

13. « Nous assistons à une “radicalisation du rêve migratoire”. »

« C’est la faute de l’Union européenne. »

14. « La construction européenne a dépossédé les États de leur politique migratoire. »

15. « Les frontières européennes sont des passoires. Il faudrait consacrer davantage de moyens à leur renforcement. »

16. « L’Union européenne force les États membres à accueillir des migrants. »

17. « Il existe en Europe un “shopping de l’asile”. »

18. « Sortir de l’Union européenne permettrait de reprendre le contrôle des frontières nationales. »

« La France, bien trop accueillante. »

19. « La France accueille beaucoup d’étrangers et a une politique généreuse en matière de délivrance de titres de séjour. »

20. « En France, les étrangers ont beaucoup trop de droits. »

21. « La France a toujours été une terre d’asile et continue de l’être. »

22. « Les demandeurs d’asile sont trop bien accueillis en France, cela crée un appel d’air. »

23. « Beaucoup d’étrangers sont des fraudeurs et la France ferme les yeux. »

TROISIÈME PARTIE. « ILS NOUS MENACENT. »

Une menace pour notre « identité »

24. « L’identité européenne est en danger. »

25. « Les migrants islamisent la France et menacent la laı̈cité. »

26. « En France, les immigrés ne veulent pas s’intégrer. »

Un péril pour notre sécurité

27. « Si on emprisonne davantage les étrangers que les Français, c’est bien parce qu’ils sont plus dangereux. »

28. « Plus un pays accueille d’immigrés, plus les risques d’attaques terroristes sont importants. »

29. « Les immigrés ne respectent pas les femmes. »

La mise en danger de notre économie et de nos droits sociaux

30. « Les étrangers prennent les emplois des nationaux et participent au dumping social. »

31. « Ils vivent au crochet de la société et menacent les systèmes de sécurité sociale. »

32. « L’intégration des étrangers est très coûteuse. »

33. « Il est plus rentable de fermer les frontières et d’expulser les étrangers. »

QUATRIÈME PARTIE. « UNE SEULE SOLUTION : CHACUN CHEZ SOI ! »

Renforcer les frontières et les contrôles, pour le bien des personnes migrantes

34. « Si on fermait vraiment les frontières, la migration finirait par se tarir. »

35. « Il faut combattre les réseaux de passeurs qui exploitent la misère des exilés. »

36. « Des frontières mieux surveillées permettraient de protéger les femmes exilées contre la traite. »

37. « On critique beaucoup la coopération de l’Union européenne avec les “garde-côtes” libyens, mais c’est toujours mieux que de laisser les personnes mourir en Méditerranée. »

Externaliser la gestion des migrations

38. « Il faudrait faire le tri entre les “réfugiés” et les “migrants économiques” aux frontières européennes. »

39. « L’Europe devrait faire en sorte de stopper les exilés avant qu’ils n’arrivent sur son territoire. »

40. « Pour expulser davantage de migrants en situation irrégulière sur le territoire européen, il faut renforcer la coopération avec les pays d’origine et de transit. »

41. « C’est mieux d’offrir une protection humanitaire aux réfugiés au plus près de leur pays d’origine. »

42. « On devrait installer des centres de tri dans les pays tiers pour sélectionner ceux qui ont le droit d’aller en Europe. »

Réduire les facteurs d’attraction et lutter contre les causes des migrations

43. « Il faut interdire les ONG de secours en mer car elles encouragent les exilés à risquer leur vie en Méditerranée. »

44. « Soutenir le développement des pays d’origine des personnes migrantes permettrait de les dissuader d’entreprendre leur voyage. »

45. « C’est rendre service aux pays d’origine que d’empêcher le départ de leurs ressortissants qualifiés. »

Fermer les frontières de manière plus humaine

46. « Il faut aider les étrangers en situation irrégulière à rentrer volontairement plutôt que de les expulser. »

47. « Enfermer les étrangers, ce n’est pas humain, mais il existe des alternatives dignes. »

48. « L’européanisation des politiques de contrôle aux frontières permet un meilleur respect des droits des personnes exilées. »

CINQUIÈME PARTIE. « ASSURER UN ACCUEIL INCONDITIONNEL ET OUVRIR LES FRONTIÈRES ? VOUS PLAISANTEZ, J’ESPÈRE ! »

« Ça peut attendre. »

49. « Il y a tellement d’injustices à combattre, la défense des droits des étrangers n’est pas une priorité. »

50. « C’est le combat des personnes exilées, pas le nôtre. »

« Ça serait la catastrophe. »

51. « Si on ouvre les frontières, l’Europe va être submergée par une “vague migratoire” sans précédent. »

52. « Ça serait insensé dans un contexte marqué par le terrorisme. »

53. « On l’a vu avec la crise de la Covid-19, des frontières trop ouvertes favorisent la propagation des pandémies. »

54. « Ça ouvrirait la voie à l’extrême droite. »

« C’est nous ou c’est eux, il faut choisir. »

55. « Les États ont besoin de frontières, ils ne peuvent pas protéger tout le monde. »

56. « L’ouverture des frontières conduirait à l’effondrement de l’économie, sinon à une mise en concurrence féroce entre les travailleurs. »

57. « Pour sauver la planète, il vaut mieux construire des murs. »

« C’est impossible. »

58. « La liberté de circulation, c’est une utopie. »

59. « Tant que nous avons des gouvernements inhospitaliers, nous ne pouvons rien faire. »

60. « Un accueil inconditionnel en France est inconcevable et beaucoup trop compliqué à mettre en œuvre. »

Bibliographie

Remerciements

Partenaires

Vous pouvez commander la publication papier sur boutique.gisti.org
(chèque, carte bancaire, virement, voire espèces pour retrait sur place)

ATTENTION !
Nouveau Ceseda
Refonte du Code de
l’Entrée et du Séjour des Etrangers et du Droit d’Asile
le 1er mai 2021 !
Voir
www.gisti.org/spip.php?article6566

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com
N’oubliez pas que notre page de groupe sur Facebook vous permet de partager de façon informelle toutes les informations que vous jugez pertinentes

___

Pétition-JEUNES MAJEURS ÉTRANGERS, SORTIR DE L’IMPASSE

La Ligue des Droits de l’Homme a mis en ligne une pétition qui nous tient particulièrement à cœur, à nous, membres de la Plateforme CARDAV et à ses sympathisants. Plusieurs familles de notre région ont accueilli des mineurs ou jeunes majeurs étrangers et ne connaissent que trop bien le sujet décrit dans le communiqué de presse accompagnant cette pétition que nous soutenons.

Certains d’entre nous ont galéré ou galèrent encore pour aider de jeunes mineurs ou de jeunes adultes à obtenir leur droit de séjour. Durant des démarches souvent longues et kafkaïennes, les jeunes vivent dans l’angoisse permanente de l’expulsion, et les accompagnants usent leurs forces à faire avancer les dossiers. Quelquefois il y a un happy end, mais ce n’est pas toujours le cas, car tout est prétexte pour un renvoi dans le pays d’origine.

La pétition ci-dessous est d’une importance capitale. Plus il y aura de nouvelles voix pour s’ajouter à celles des nombreuses associations et personnalités, déjà signataires, plus le bruit sera grand pour réclamer davantage d’humanité et d’équité dans le règlement des situations des jeunes majeurs.

upright=Article à illustrer Organisation

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com
N’oubliez pas que notre page de groupe sur Facebook vous permet de partager de façon informelle toutes les informations que vous jugez pertinentes et utiles

Offre de logement – Vaison-la-Romaine (26)

Une fois n ‘est pas coutume! Nous recevons une offre très sympathique et espérons qu’elle fera des heureux du côté de Vaison-la-Romaine!

Contacter directement l’Association Aide aux Réfugiés en Région vaisonnaise (CARRV) , les contacts figurent sur le courrier ci-dessous!

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com
N’oubliez pas que notre page de groupe sur Facebook vous permet de partager de façon informelle toutes les informations que vous jugez pertinentes et utiles

Grignan (26) REcherche logement

Souvenez-vous: en décembre 2020 l’Association SOULIDA nous annonçait avec une joie immense l’arrivée tant attendue d’une famille Syrienne Kurde à Grignan, voir ICI

Le temps passe vite et le logement dont cette famille pouvait disposer devient indisponible à partir de juin 2021, il faut poser de nouveaux jalons sans tarder!

Vous trouverez ci-dessous le courrier que SOULIDA nous a adressé, vous donnant toutes les explications nécessaires. Et si vous avez une piste pour un logement dans les communes indiquées, merci de vous faire connaître directement auprès de l’association (voir contacts ci-dessous). Merci par avance de partager la demande auprès de vos connaissances!

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com
N’oubliez pas que notre page de groupe sur Facebook vous permet de partager de façon informelle toutes les informations que vous jugez pertinentes et utiles

EGM – Lettre d’information N°31

Lettre d’information N°31 des Etats Généraux des Migrations

18 décembre : toutes les infos sur la journée internationale des migrants !

Des nouvelles du processus des EGM, un regard sur la vie des territoires, panorama des dernières ressources ou actualités sur les migrations : retrouvez régulièrement les dernières infos des États Généraux des Migrations ! 

ACTUALITÉ NATIONALE 

Chaque année, la journée du 18 décembre, journée internationale des migrant·es, mobilise fortement le milieu associatif engagé pour la défense des droits des personnes étrangères. Petit tour d’horizon des initiatives qui touchent de près ou de loin les EGM…

Les États Généraux des Migrations écrivent au 
Président de la République 

Dans une lettre ouverte envoyée le lundi 14 décembre au Président de la République et au Ministre de l’Intérieur, les États Généraux des Migrations dénoncent la politique migratoire actuelle de la France. Ils rappellent le contexte de « répression extrêmement violente, de déshumanisation et d’humiliation des personnes exilées » partout sur le territoire. Ils soulignent que les dizaines de milliers des bénévoles et salariés des associations et collectifs « agissent au jour le jour en solidarité avec les personnes étrangères. (…) Ils représentent la France qui accueille. Ils représentent la France qui lutte contre la répression et l’injustice »Les organisations des EGM demandent au Président de la République « de les écouter, de défendre et de construire avec eux la paix sociale. L’humanité de demain se construit avec l’accueil d’aujourd’hui. »

Un communiqué de presse a également diffusé, et une version adaptable de ces deux documents a été transmise aux assemblées locales.

 L’objectif : que chaque AL qui le souhaite s’empare de la lettre ouverte, la lise lors des mobilisations auxquelles elle participe le 18 décembre, la transmette à la Préfecture de son département, et diffuse le communiqué dans la presse locale. Défendons ensemble la France de l’accueil !

Cliquez ici pour accéder à la lettre ouverte et au communiqué de presse

Acte 4 des Sans-Papiers : mobilisons-nous le 18 décembre 
pour la régularisation de toutes et tous ! 

Dans la continuité de leur mobilisation, depuis le début de la crise sanitaire, pour la régularisation pérenne, immédiate et inconditionnelle de toutes les personnes sans-papiers, les États Généraux des Migrations se sont joint à l’appel à mobilisation pour l’Acte 4 des Sans-Papiers le 18 décembre prochain. 

Toutes les assemblées locales et organisations nationales impliquées dans notre dynamique sont ainsi invitées à faire de cette date un temps fort de mobilisation, plus large encore que la Marche des Sans-Papiers organisée à l’automne. 

Sont d’ores et déjà disponibles sur le site des EGM les tracts et l’affiche de l’Acte 4 des Sans-Papiers, avec un espace laissé blanc pour y inscrire le lieu et l’heure de rendez-vous dans votre ville. La Marche des Solidarités tient par ailleurs à jour la liste des initiatives organisées dans les différentes villes de France. N’hésitez pas à transmettre les informations concernant celle qui a lieu près de chez vous, avec les coordonnées de la personne « contact »,  à l’adresse marche.des.solidarites@gmail.com

Retrouvez ici la liste des mobilisations


Les EGM s’associent à un appel collectif à manifester le 18 décembre 

Plusieurs associations et syndicats, dont les États Généraux des Migrations, ont publié le 9 décembre dernier un communiqué appelant à manifester le 18 décembre prochain à l’occasion de la journée internationale des migrant·es. Ces structures affirment collectivement que « la liberté de circulation et d’installation des femmes et des hommes sur l’ensemble de la planète est une composante normale et souhaitable de l’humanité que nous voulons » et dénoncent notamment le nouveau Pacte Asile et Immigration en discussion au niveau européen, qui durcit encore plus les conditions d’accueil des personnes étrangères et accélère les expulsions. 

Découvrez ici le communiqué du 9 décembre 2020

La Convergence des appels pour la Régularisation lance une campagne de tweets 

Chaque jour depuis le 10 décembre dernier, et jusqu’à la journée internationale des migrant·es le 18 décembre, la Convergence des appels pour la régularisation de toutes les personnes sans-papiers, au sein de laquelle les EGM sont fortement impliqués, interpelle parlementaires et journalistes sur Twitter. Elle reprend ainsi les messages formulés dans le cadre du travail d’interpellation des parlementaires lancé au début de l’été, et réaffirme la nécessité d’une régularisation immédiate, pérenne inconditionnelle, et celle de mettre fin aux situations administratives précaires, dans la perspective de l’égalité des droits entre toutes et tous. N’hésitez pas à retweeter les publications et à identifier les journalistes locaux, les parlementaires de votre circonscription, ou toute personnalité influente pouvant relayer nos messages. Vous pouvez aussi réutiliser les outils et les logos proposés cet été pour inscrire les mobilisations que vous organisez dans le cadre de cette campagne collectiveCliquez ici pour accéder aux ressources.

Cliquez ici pour accéder au compte Twitter de la Convergence

Plusieurs organisations membres des EGM diffusent un programme commun de mobilisation pour le 18 décembre

 Plusieurs organisations mobilisées autour de la défense des droits fondamentaux des personnes migrantes (CCFD-Terre Solidaire, CRID, Emmaüs International, IPAM, O.C.U.) proposent de construire un programme commun qui regrouperait, coordonnerait et rendrait visible les différents évènements qui seront organisés (webinaires, rencontres, mobilisations) à l’occasion de la journée internationale des migrant·es, pour afficher au-delà de nos différences, l’engagement que nous portons toutes et tous pour induire un changement de cap en matière de politiques migratoires.L’objectif est que ce programme reflète la diversité des mouvements engagés sur les droits des personnes migrantes et qu’il puisse aboutir à une grande mobilisation de clôture, avec l’Acte IV de la Marche des sans-papiers, programmé le 18 décembre.Pour y inscrire votre mobilisation : écrire par mail à l’adresse h.lefebvre@crid.asso.fr

Découvrez ici le programme commun

LES EGM PRES DE CHEZ VOUS

Les Assemblées locales sont invitées à envoyer à l’adresse contact@eg-migrations.org des informations ou articles de presse relatifs à leurs actions afin de nourrir cette rubrique !

Ile de France : de nombreuses associations se mobilisent contre la dématérialisation des rendez-vous en Préfecture
Plusieurs associations et collectifs d’Ile de France ont organisé, jeudi 10 décembre dernier, un rassemblement régional devant le Tribunal Administratif de Montreuil, pour réclamer l’accès à un rendez-vous rapide de dépôt de dossier pour toutes et tous. Ces structures considèrent que « Toute personne doit pouvoir obtenir un rendez-vous physique, pas seulement par le biais d’Internet. » Le rassemblement vient ainsi soutenir un nouveau dépôt collectif de référés organisé le même jour, pour tenter d’imposer la délivrance de rendez-vous aux personnes qui le demandent. Lors de la session nationale des EGM, nous avons acté collectivement notre soutien à cette initiative, et l’importance de la faire vivre dans le temps et dans les différents territoires où agissent les Assemblées locales. Le groupe chantier « Pratiques préfectorales » commence son travail à ce sujet et vous tiendra bientôt informé·es. N’hésitez pas à le rejoindre en écrivant à l’adresse contact@eg-migrations.org.

Cliquez ici pour accéder au communiqué publié le 10 décembre

Accéder à la carte complète des Assemblées locales

Pour plus d’informations sur ces assemblées, envoyez-nous un mail à contact@eg-migrations.org

L’ACTU «MIGRATIONS» DANS LES MÉDIAS

« Lacrymo, malaises, traques : des vidéos montrent la journée d’enfer de migrants expulsés à Saint-Denis » : Des associations de défense des migrants ont confié à France Inter 73 vidéos réalisées le 17 novembre, lors de l’évacuation du campement de Saint-Denis. Grâce à ces vidéos, la radio a pu reconstituer 24 heures dans la vie de centaines d’exilés traqués par les forces de l’ordre lors d’une évacuation particulièrement confuse. France Inter 1er décembre 2020

« En Suède, éviter à tout prix la « catastrophe » migratoire de 2015 » : Il y a cinq ans, le royaume scandinave avait accueilli 163 000 demandeurs d’asile. Aujourd’hui, une majorité des partis politiques veut restreindre les conditions d’accueil. Le Monde, 23 novembre 2020

« Entre Paris et Londres, une entente contre les migrants » : France et Royaume-Uni se sont mis d’accord pour limiter les traversées de la Manche, en hausse avant le Brexit. Le Monde, 30 novembre 2020

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com
N’oubliez pas que notre page de groupe sur Facebook vous permet de partager de façon informelle toutes les informations que vous jugez pertinentes et utiles

Bienvenue à Grignan pour une nouvelle vie!

L’Association SOULIDA, nouvellement créé à Grignan, partage avec nous tous la joie de tous ses membres: la famille Rassoul, tant attendue, vient enfin d’arriver!

Il s’agit d’une famille famille Syrienne Kurde de 5 personnes : 2 adultes et 3 enfants de 6, 2 x 2 ans. Le père est né en 1989 (31 ans) et la mère en 1995 (25 ans). Ils viennent d’une ville du nord de la Syrie (Quamishli) et se trouvaient encore récemment dans un camp de réfugiés au Liban, où ils ont vécu 6 ans.

Ils ont été accueillis à leur descente du TGV à Valence, le 12 décembre 2020 et espèrent commencer une nouvelle vie à Grignan.

Nazir et  Liwane


« Jour J pour la famille RASSOUL qui a foulé la terre de Grignan pour la première fois aujourd’hui à 13 h en amenant avec eux un beau rayon de soleil. Un voyage long et éprouvant, des enfants fatigués, mais déjà quelques beaux sourires échangés.


Accueillis chaleureusement par quelques adhérents surmotivés, nous avons partagé notre repas d’accueil préparé par Evelyne et Marie-Hélène le cœur chaud, puis les avons laissé faire leur marques et se reposer quelques heures. Les enfants une fois repus se sont attaqués aux nombreux dons que vous leur avez préparés.

Nous espérons un bel esprit de fraternité et de solidarité pour ce jeune couple plein d’espoir et sans doute d’attente de notre part. Nous allons tous ensemble leur donner les moyens d’un avenir décent. 

Aujourd’hui lundi 14 décembre 2020, grand événement: le petit Shirzad (6 ans) est allé, pour la première fois de sa vie, à l’école. Sa maman Liwane l’accompagnait ». 

© Photos : Sophie Hatier

Si vous souhaitez nous soutenir pour leur permettre de vivre dignement le temps qu’ils puissent être autonomes (au moins 1 an) vous pouvez faire un don à SOULIDA sur HelloAsso: 
https://www.helloasso.com/associations/soulida-grignan/formulaires/2
Chaque don bénéficiera d’une déduction fiscale de 66% de son montant.
Merci beaucoup et faites tourner le message !

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com
N’oubliez pas que notre page de groupe sur Facebook vous permet de partager de façon informelle toutes les informations que vous jugez pertinentes et utiles

Val de Drôme Accueil réfugiés (VDAR)

Nous avons le plaisir de vous communiquer la lettre N°10 de Val de Drôme Réfugiés (VDAR).
Vous y trouverez des nouvelles des familles yézidies accueilles du côté de Crest et de Die.
Les choses avancent, bien que le COVID soit un grand handicap dans de nombreux domaines, pour ces familles et les bénévoles qui les suivent.

Pour ouvrir toutes les pages de la lettre cliquer sur
LIEN VERS LA LETTRE N°10

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com
N’oubliez pas que notre page de groupe sur Facebook vous permet de partager de façon informelle toutes les informations que vous jugez pertinentes et utiles

Covid-19: Urgence langues & médiations

Les informations que nous venons de recevoir par courriel de la part d’ANR LIMINAL et que nous vous transmettons ci-dessous peuvent être précieuses pour ceux d’entre vous qui cherchez une traduction en français des langues pashto, dari, farsi, ourdou, arabe soudanais, arabe marocain, arabe syrien, tigrinya, amharique, peul, etc.

Merci de contacter l’organisation directement à l’adresse urgencelangue@gmail.com

Le programme ANR LIMINAL traite des interactions et médiations langagières et culturelles entre acteurs en situation de crise migratoire.
Site https://liminal.hypotheses.org/

Calligraphie arabe

De : Anr.liminal.generale <anr.liminal.generale-bounces@reseau-terra.infoDe la part de Liste du programme ANR LIMINAL
Envoyé : mercredi 18 novembre 2020 16:34
À : anr liminal generale <anr.liminal.generale@reseau-terra.info>
Objet : [Anr.liminal.generale] Relance Covid-19 Urgences-Langues & Médiations / Novembre-décembre 2020_

Covid-19 Urgence langues & médiations / Novembre-décembre 2020

Relance du dispositif de traduction / médiation d’urgence en temps de COVID : 

Pour toutes les associations, ONG, collectifs ou services publics (hôpitaux, services sociaux, etc.) ou les particuliers travaillant auprès de personnes en migration ou de publics vulnérables.

Sur une base volontaire en ces temps marqués par l’urgence de traduire, des médiateurs professionnels, alumni et étudiants du Diplôme Inter-universitaire Hospitalité – médiations – migrations (H2M) INALCO- Université de Paris, proposent  des traductions dans les langues qu’ils maîtrisent : pashto, dari, farsi, ourdou, arabe soudanais, arabe marocain, arabe syrien, tigrinya, amharique, peul, etc.

Vous pouvez nous contacter à cet email : urgencelangue@gmail.com  

Merci de mettre la traduction souhaitée dans les formats suivants :

• .doc dans l’alphabet de la langue,

• .doc dans l’alphabet transcrit en alphabet latin

• MP3

(pas de médiation en milieu hospitalier par téléphone, pas de traduction de récits pour l’Ofpra)  

Pour une présentation des étudiants et du DIU : https://blog.label-emmaus.co/2020/03/26/quand-eleves-et-professeurs-du-diu-h2m-maintiennent-lhospitalite/  

Présentation du cursus : Inalco & Université de Paris

Coordination ANR LIMINAL (Linguistic and Intercultural Mediations in a context of International Migrations) / Inalco  

Image illustrative de l’article Pachto

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com
N’oubliez pas que notre page de groupe sur Facebook vous permet de partager de façon informelle toutes les informations que vous jugez pertinentes et utiles

EGM:Participons à la session Nationale 2020 par visioconférence!

Nous aussi, membres des comités de la Plateforme CARDAV sommes invités à participer à cette visioconférence. Il suffit de nous inscrire avant le 15 novembre 2020 et de suivre les consignes ci-dessous!

Etats Généraux des Migrations
Session nationale 2020 : 
découvrez le programme définitif !

Des nouvelles du processus des EGM, un regard sur la vie des territoires, panorama des dernières ressources ou actualités sur les migrations : retrouvez régulièrement les dernières infos des États Généraux des Migrations ! 


ACTUALITÉ NATIONALE

 Du 21 au 27 novembre : 
découvrez le programme de la session nationale !


Nous vous l’annoncions dans notre dernier message : le contexte sanitaire a amené le groupe de facilitation des États Généraux des Migrations à proposer une alternative à la rencontre nationale organisée habituellement en octobre. Il vous invite à participer à différents temps d’échange en visioconférence entre le 21 et le 27 novembre. Le programme définitif est désormais en ligne sur notre site web, ainsi que les informations techniques et le lien vers le formulaire d’inscription. Celles-ci sont obligatoires. Il est recommandé de s’inscrire avant le 15 novembre 2020, afin de pouvoir recevoir en amont de l’événement les différentes instructions et ressources permettant de les préparer au mieux. Nous espérons vous voir nombreux derrière vos écrans ! Cliquez ici pour en savoir plus


 Fiche pratique : 
accompagnement des personnes étrangères en préfecture

Le groupe chantier des EGM consacré aux pratiques préfectorales a construit une fiche récapitulant divers conseils pour aiguiller les militant·es qui n’en ont pas l’habitude dans la préparation de l’accompagnement des personnes étrangères en préfecture. Cette fiche n’est pas exhaustive : elle fournit simplement des éléments d’ordre général. En fonction de la situation particulière de la personne accompagnée, il est bien sûr préférable de compléter la préparation avec des informations plus spécifiques. A découvrir sur le site des EGM !
Et aussi : le groupe chantier « Pratiques préfectorales » a besoin de renfort ! Si vous souhaitez le rejoindre, n’hésitez pas à écrire à coordination@eg-migrations.org 

Acte 3 des Sans-Papiers : 
retour en image sur la manifestation du 17 octobre

Après plusieurs semaines de marche à travers la France, plus de 80 étapes organisées autour de quatre parcours, la manifestation organisée le 17 octobre à Paris par la Marche des Solidarités a été un grand succès. Plus de 60 000 manifestant·es ont été comptabilisés par les organisateur·rices, et parmi eux de nombreuses personnes sans-papiers, de nombreux soutiens, et des cars venus de toute la France. Malgré un relai médiatique faible et l’interdiction, formulée par les autorités, de maintenir le parcours en direction de l’Élysée initialement prévu, la Marche des Solidarités se félicite de la création de nombreux collectifs de sans-papiers à l’occasion de l’Acte 3, de la solidarité témoignée par des milliers de citoyen·nes partout sur le territoire, et du soutien important formulé par plusieurs organisations nationales. Les États Généraux des Migrations, présents à Paris et mobilisés dans de nombreuses villes-étapes tout au long du parcours, poursuivent leur mobilisation pour la régularisation de toutes les personnes sans-papiers, notamment dans le cadre de la Convergence des appels pour la régularisation. Découvrez ici la communiqué de la Marche en date du 21 octobre

Ressources 

Refuser l’enfermement – Critique des logiques et pratiques dans les zones d’attente : Découvrez le nouveau rapport de l’Anafé ! 

En s’appuyant sur des situations concrètes et des témoignages de personnes enfermées et de militants de l’Anafé, ce rapport paru le 29 septembre dernier dénonce les violations des droits humains en zone d’attente (liberté d’aller et venir, droit d’asile, droit au respect de la vie privée et familiale, protection de l’enfance, droit de ne pas subir des traitements inhumains ou dégradants…). Il met également en lumière les difficultés croissantes rencontrées en 2018 et 2019 par les bénévoles et visiteurs de zone d’attente pour accéder à ces lieux et les relations parfois tendues avec la police aux frontières. A découvrir ici.  

La route à bout de bras – Ouvrage de Mamadou Sow

Dans un livre construit sous la forme d’un abécédaire, Mamadou Sow raconte son parcours migratoire, de la Guinée Conakry à l’Europe. C’est par téléphone, depuis l’Italie, où il espère être appareillé, que Mamadou Sow, 23 ans, a dicté son récit adressé à tous ses frères africains et européens pour les sensibiliser à la réalité du handicap en Afrique et dans l’exil. Plus d’informations ici ou ici.

Les EGM près de chez vous

 A Chartres, l’Assemblée Locale des EGM, qui s’incarne dans le collectif AERéSP28, a organisé le ‘’28ème lundi des sans-papiers’’ qui s‘est tenu le 6 octobre dernier. Cette initiative – pérenne depuis une dizaine d’années – réunit au cinéma de la ville une quarantaine de personnes en moyenne, souvent des habitués, environ 3 à 4 fois par an. Avec un film suivi d’un débat, elle a pour objectif d’informer le public chartrain sur la situation des personnes migrantes, dans leur pays, pendant leur voyage, ici, dans notre pays et de dénoncer la politique migratoire de l’Europe et de la France. Défi de solidarité, l’excellent documentaire de Anne Richard et Caroline Durroquy, et le débat qui s’ensuivit en présence de la seconde, ont traité tout en nuances de l’hébergement solidaire en région parisienne des mineurs isolés, puis de leur accueil (hébergement et aide administrative) en Eure-et-Loir. 

A Briançon, la mobilisation contre la menace de fermeture du Refuge solidaire a porté ses fruits :  le maire est revenu sur sa décision, et s’est engagé par écrit à renoncer à toute expulsion avant six mois et a fait remplir la cuve à fioul de la chaudière. Les locaux continueront donc d’accueillir des exilés tout l’hiver. 

Accéder à la carte complète des Assemblées locales
Pour plus d’informations sur ces assemblées, envoyez-nous un mail à contact@eg-migrations.org

L’ACTU «MIGRATIONS» DANS LES MÉDIAS

« La fermeture des frontières place les migrants à la merci du changement climatique» : Dans le monde, 40.000 km de murs séparent les peuples et les empêchent de migrer pour s’adapter aux effets du changement climatique. Ces politiques restrictives aux frontières aggravent l’exposition et la vulnérabilité aux aléas, en piégeant des populations dans des endroits où elles sont en danger. Reporterre 27 octobre 2020

« Bruxelles veut des explications de Frontex, accusée de procéder à des refoulements illégaux de migrants » : La Commission européenne a sollicité une réunion extraordinaire urgente du conseil d’administration de Frontex, l’agence européenne pour la protection des frontières, mise en cause pour des refoulements illégaux de migrants en mer Égée. Euractiv29 octobre 2020

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com
N’oubliez pas que notre page de groupe sur Facebook vous permet de partager de façon informelle toutes les informations que vous jugez pertinentes et utiles

Nous sommes tous frères et soeurs dans la grande communauté humaine!