Archives du mot-clé EGM

Report de la Réunion de la Plateforme du 13 juin 2020

Bonjour à toutes et tous,

Nous vous espérons en bonne forme malgré les circonstances et vous revoir bientôt dans de bonnes conditions à une réunion de la Plateforme pour mettre en commun, de vive voix, nos expériences de cette longue période du confinement.

Mais à ce jour la prudence est encore de mise en ce qui concerne les réunions. Nous sommes conscients de nos responsabilités et ne voulons faire courir aucun risque à nos membres.

Nous avons donc le regret de devoir reprogrammer la réunion de la plateforme prévue le samedi 13 juin à 10h à la salle de la Colombe à Nyons à une date ultérieure, plus propice à nos retrouvailles.

Vous trouverez ci-dessous la lettre d’information des Etats Généraux des Migrations, qui nous relie au vaste mouvement en faveur des droits des exilé(e)s. Vous verrez que des campagnes militent actuellement pour la régularisation des personnes sans papiers. 

N’hésitez pas à nous donner de vos nouvelles et à nourrir notre blog commun de témoignages et d’informations.

Valérie, Colette et Annie

Communiqué par Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse (CARDAV)
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71 
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44 
c.a.sene2015@gmail.com
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77 
coparhb@gmail.com
N’oubliez pas que notre page de groupe sur Facebook vous permet de partager de façon informelle toutes les informations que vous jugez pertinentes et utiles


La lettre d’information N°24 des États Généraux des Migrations

Les EGM font le point sur les sources d’information sur les migrations en Europe et dans le monde

Des nouvelles du processus des EGM, un regard sur la vie des territoires, panorama des dernières ressources ou actualités sur les migrations : retrouvez régulièrement les dernières infos des États Généraux des Migrations !

ACTUALITÉS

Sources d’informations sur les migrations en Europe et dans le monde : découvrez le travail du groupe « Europe – International »Le Groupe Chantier « Europe et international » des États Généraux des Migrations propose, dans un article disponible sur le site des EGM, une synthèse des principales sources d’informations sur les migrations en Europe et dans le monde. Sites et lettres d’informations spécialisés, sites généralistes, sites institutionnels, focus thématiques, etc… : le groupe vous propose une présentation de différents contenus, organisée par catégorie. Une manière d’y voir plus clair sur ce sujet complexe !
Pour en savoir plus …

Les EGM poursuivent les mobilisations liées à la pandémie du Covid-19
Depuis le début de la crise sanitaire, les États Généraux des Migrations ont proposé de nombreux travaux pour la défense des droits des personnes étrangères. Les préfectures et le gouvernement ont été alertés sur les conséquences de cette pandémie pour les publics exilés, souvent particulièrement vulnérables. Les EGM se sont associés à une saisine des rapporteurs des Nations Unies sur le sujet, par une coalition de 92 associations. Une lettre ouverte signée par 317 associations et collectifs et réclamant la régularisation pérenne, immédiate et inconditionnelle de toutes les personnes sans papiers a été adressée au Président de la République. Et ce n’est pas terminé ! Vous pouvez continuer de vous mobiliser auprès des Etats Généraux des Migrations …En interpellant votre préfecture pour réclamer la régularisation de toutes les personnes sans papiers.
N’hésitez pas également à solliciter les parlementaires de votre circonscription, qui ont déjà été saisi de la question.  
En participant à la construction d’un état des lieux sur les pratiques et les points de vigilance pour l’avenir proposé par les EGM. 
Découvrez ici le modèle de courrier   Découvrez ici l’outil collaboratif de travail
En interpellant votre préfecture pour réclamer la régularisation de toutes les personnes sans papiers.
N’hésitez pas également à solliciter les parlementaires de votre circonscription, qui ont déjà été saisi de la question.  
En participant à la construction d’un état des lieux sur les pratiques et les points de vigilance pour l’avenir proposé par les EGM. 
Découvrez ici le modèle de courrier   Découvrez ici l’outil collaboratif de travail

Des nouvelles du travail du groupe chantier « Mineur·e·s » des EGM !

La session nationale des EGM d’octobre 2019 avait été l’occasion de réaffirmer le nécessaire partage d’expérience pour celles et ceux qui parmi vous se mobilisent auprès des personnes mineures étrangères. Elle a également permis d’identifier le besoin de mettre en lumière les divergences des pratiques administratives mises en œuvre par l’ensemble des acteurs mobilisés auprès de ces jeunes. A ce sujet, le groupe chantier « Mineur·e·s » des EGM vous avait proposé de remplir ce questionnaire, permettant de faire le point sur les pratiques (qu’elles soient néfastes, illégales, ou exemplaires) dans les différents départements, et de partager vos méthodes d’action et vos projets de lutte. Un grand merci à toutes celles et ceux qui ont d’ores et déjà participé à ce travail ! Les questionnaires que nous avons reçus sont tous très complets et le travail effectué est admirable. Le groupe chantier se lance d’ores et déjà dans le traitement de vos réponses. Il est cependant encore possible de nous transmettre vos productions jusqu’au 8 juin 2020. Report de la journée thématique
Vos réponses à ce questionnaire permettront de dresser une large photographie de la situation, que le groupe chantier « Mineur » utilisera dans le cadre de l’organisation d’une journée thématique de travail, interne aux EGM, consacrée à la question des personnes mineures non accompagnées. Initialement annoncée pour le samedi 13 juin, le contexte de crise sanitaire nous amène à reporter ce temps d’échange. Nous reviendrons vers vous dès qu’une nouvelle date sera confirmée !

Les EGM près de chez vous

Briançon : le film « Déplacer les Montagnes » en accès libre jusqu’à la fin du confinement
Au début du mois de mai, Le mouvement citoyen, Tous migrants, Le Refuge Solidaire, La Cimade, La Ligue des droits de l’Homme et La Fondation de France ont organisé plusieurs séances virtuelles de diffusion du film « Déplacer les Montagnes », en partenariat avec le cinéma L’Eden Studio à Briançon. Ce film, réalisé par Isabelle Mahenc et Laetitia Cuvelier, montre les rencontres entre les personnes exilées qui arrivent après un long périple et celles qui les accueillent entre les montagnes. Tourné pendant plus d’un an dans le Briançonnais, il aurait dû être diffusé partout en France, et même ailleurs dans le monde. A défaut, l’aventure se poursuit sur la toile…
Pour toute question :unthedanslaneige@gmail.com

Accéder à la carte complète des Assemblées locales

Pour plus d’informations sur ces assemblées, envoyez-nous un mail à contact@eg-migrations.org

RESSOURCES

« Dispositifs d’accueil des demandeurs d’asile : État des lieux 2020 par la Cimade »

Dans un article publié le 20 avril 2020, la Cimade dresse un état des lieux des dispositifs d’accueil et d’hébergement dédiés aux personnes demanderesses d’asile et réfugiées. CADA, HUDA, PRADHA, CAO, CAES … l’article rappelle les distinctions entre ces différents dispositifs, les publics qu’ils prennent en charge et les organismes gestionnaires. Différentes cartes permettent de visualiser l’ensemble des établissements. Ce dispositif de 108 000 places reste toutefois en deçà des besoins, puisqu’il ne permet d’accueillir qu’environ deux cinquièmes des personnes.   

Questionnaire « Précarité, personnes migrantes et sans-abris » de l’Espace éthique Ile de France L’Observatoire Covid-19 de l’Espace éthique Ile-de-France propose un questionnaire intitulé « Précarité, personnes migrantes et sans-abris », qui s’adresse à toute personne soignant ou accompagnant des personnes en situation de grande précarité (migrants, sans-abris, mineurs isolés, familles Roms, etc.) sur le territoire national. Il s’agit d’un questionnaire anonyme (temps de remplissage estimé à 10-15 minutes) qui vise à donner la parole aux acteurs de terrain pour mieux comprendre les difficultés rencontrées et les besoins, mettre en lumière les initiatives mises en place, et sensibiliser les citoyens et les pouvoirs publics sur ces enjeux éthiques et humains trop peu pris en considération. Pour accéder au questionnaire, cliquez ici

Des « fils d’actu » thématiques sur le site du Gisti 
Le Gisti met régulièrement à jour des fils d’actualité sur son site web. L’un d’entre eux est notamment consacré à la régularisation des personnes sans-papiers et aux multiples initiatives ayant vu le jour en ce sens depuis le début de la crise sanitaire. D’autres fils d’actu sont proposés concernant le sort des migrant·es en campements informels et bidonvilles, l’enfermement, l’accès à l’asile, la protection sociale, et les MIE. 

Droits des personnes étrangères et évolution de la crise sanitaire : 
la Ligue des droits de l’Homme fait le point

Reprise des délais de recours suspendus depuis le 12 mars 2020, redémarrage de l’accueil en Préfecture sur rendez-vous, reprise progressive de la plateforme de l’OFII, procédures devant l’OFPRA et réouverture de la CNDA, etc. : dans un article publié le 21 mai 2020, la Ligue des Droits de l’Homme vous informe des nouvelles décisions impactant les personnes étrangères dans l’exercice de leurs droits.  Pour en savoir plus, cliquez ici. L’ACTU «MIGRATIONS» DANS LES MÉDIAS« La régularisation des sans-papiers s’invite dans le débat politique » : Pour des raisons économiques, sanitaires ou sociales, la question de la régularisation des personnes sans-papiers progresserait au sein du gouvernement. L’article mentionne notamment les nombreuses initiatives associatives, syndicales, parlementaires qui voient le jour à ce sujet depuis le début de la crise sanitaire. Le Monde,5 mai 2020
« Aide aux migrants : la symbolique relaxe de Cédric Herrou » : En relaxant l’agriculteur de la vallée de la Roya, la cour d’appel de Lyon acte la distinction entre l’action des passeurs et l’aide désintéressée des militants. C’est une victoire hautement symbolique pour les militants et bénévoles associatifs engagés dans l’aide aux migrants. L’Express, 13 mai 2020

Compte-rendu de la réunion de la Plateforme – 19 05 2018

PLATEFORME des COMITES d’ACCUEIL de REFUGIES
en DROME, ARDECHE et VAUCLUSE

Compte-rendu de la réunion du Samedi 19 mai 2018 – 13 H
Salle de la Colombe – 1, avenue Paul Laurens –  26110 Nyons

Présents:
26 – DROME

Buis-les-Baronnies
Accueil Réfugiés : Valérie Rosier, Nicole Jamon, Pascale Taponnier, Claire Lasseray, Luc Rouault

Lachau/Séderon) COPARHB (Comité Pour l’Accueil dans les Hautes-Baronnies)
Annie et André Molinet, Hélène Rispal (Excusée Josette Fournié)

Nyons (CCNR=Comité Citoyen de Nyons pour les Réfugiés) :
Marie-Claude Lefort et Jean-Jacques Roche (CCNR + Ligue des Droits de l’Homme Section Nyons)

Nyons (Entre Lance et Ventoux) : Denise Jouve excusée

St-Auban-sur-l ’Ouvèze
: Valérie Rosier

Vinsobres : Colette Sénéclauze, Valérie Rosier, Philippe Perenoud (Excusés : Christine et Alain Poussielgue, Jean-Claude Boudeaux, Bella Flouret)

84 – VAUCLUSE
Vaison-la-Romaine – bureau excusé

A) Tour de table – Nouvelles

Nota : la réunion du jour se fait avec un effectif réduit car un certain nombre de nos membres participent à la Marche Solidaire Avignon-Orange – D’autres se sont excusés, week-end de la Pentecôte oblige.

 1 – Nyons – CCNR (26) (Comité Citoyen de Nyons pour les Réfugiés)

Marie-Claude Lefort et Jean-Jacques Roche font partie du CCNR et en même temps du Comité Nyonsais de la Ligue des Droits de l’Homme, récemment créé par Jean-Jacques. Ils mettent à notre disposition les compétences de la Ligue des Droits de l’Homme pour une coopération étroite avec les différents comités de la Plateforme, où les situations complexes à débrouiller, administrativement ou juridiquement, ne manquent pas. Comme la participation à la réunion de ce jour est exceptionnellement réduite, il est convenu de mettre la définition de cette coopération à l’ordre du jour de la prochaine réunion de la Plateforme (30 juin 2018) afin d’intégrer à notre réseau les nombreuses associations partenaires, et que tous les membres soient informés de la nature de cette coopération pour l’officialiser. 

Marie-Claude Lefort fait également partie du Carrefour des Habitants de Nyons. Une autre de ses casquettes est l’aide à la Grèce, où elle se rendra de nouveau en septembre 2018 avec des médicaments pour les dispensaires d’Athènes (avec autorisation officielle). Merci de lui faire parvenir vos boites (même entamées, mais notice obligatoire) courant août au plus tard.

2 – Buis-les-Baronnies – Comité pour les Réfugiés

La famille soudanaise dont s’est occupé le Comité depuis avril 2017 vole maintenant de ses propres ailes et s’est installée à Chartres pour se rapprocher d’une communauté de leur pays d’origine, contact qui leur manquait beaucoup dans nos territoires isolés. La nature de l’accueil au Buis se modifie:

Suite à un appel pressant de RESF (Réseau d’Education sans Frontières Avignon, complètement débordé), trois familles de Buis et des alentours ont accueilli en urgence 3 mineurs isolés africains (1 de Côte d’Ivoire, deux du Mali). Ils sont en attente de clarification administrative de leur situation. Le Comité a lancé un appel à dons financiers pour soutenir l’effort des aidants face aux frais occasionnés par ces accueils.

3 – VinsobresComité d’Accueil des Réfugiés de Vinsobres

La famille irakienne accueillie en mai 2015 est devenue autonome et a quitté Vinsobres pour Nyons. Le père de famille a réussi son diplôme pour « l’installation de réseaux câbles de communication (fibre optique) et l’une des filles prépare son CAP cuisine à Valréas. Ils ont encore de temps en temps besoin de se rapprocher du Comité, avec lequel ils ont tissé des liens d’amitié.

Philippe Perenoud souligne que, du fait de ce départ, le presbytère de Vinsobres se libère et pourra servir pour d’autres causes à partir de l’automne.

Récemment, Colette Sénéclauze , Laurence Gurly et Laurence Parsegian (ces dernières du comité de Vaison), Liljana et Luc du Buis ont participé à Crest, à un stage du Cercle de Compétences sur le thème « Psychotraumatolologie et exil » d’une très grande richesse et densité. Nous avons convenu de mettre ce thème à l’ordre du jour du 30 juin pour qu’ils puissent partager avec nous ce qu’ils ont appris à cette formation, animée par une psychologue spécialisée, Laetitia de Schoutheete. Sur leur demande, nous repostons le lien vers les vidéos (ICI), réalisées par la thérapeute, pour que chacun puisse les voir ou revoir, car elles sont d’une importance capitale pour saisir la nécessité de cette prise en charge spécifique du trauma du vécu douloureux et de l’exil. Luc Rouault, du Comité du Buis, souligne, lui aussi, l’importance de l’aide aux aidants. Il nous informe qu’un réseau de thérapeutes se met en place dans notre région pour aider réfugiés et aidants.

4 – Lachau/Séderon (26) – COPARHB (Comité Pour l’Accueil dans les Hautes-Baronnies)

Tous les projets d’accueil ayant jusqu’à présent échoué pour des raisons diverses, le Comité utilise ses modestes ressources financières pour aider des structures qui en ont besoin, comme le CHUM de Veynes, par exemple, de temps en temps. Le don de la Plateforme à la famille kurde parrainée par Josette Fournié a été complété, par les soins de COPARHB, par le paiement de factures d’avion et d’installation des 5 personnes en région lyonnaise (voir ICI)
Il se propose aussi de soutenir le Comité du Buis dans son aide à la famille irakienne ou aux mineurs africains, si cela s’avère nécessaire. Le Comité est aussi prêt à soutenir Hélène Rispal pour l’accueil provisoire de la famille irakienne actuellement à la Roche, si cela se fait en juillet.

Un groupe de folk breton de Sisteron offre à notre Comité d’animer une soirée dansante au profit des réfugiés, le 1 er septembre 2018.  La Mairie de Mévouillon, pressentie, met la salle des fêtes à notre disposition, gratuitement. Nous ne manquerons pas de faire la publicité nécessaire à l’évènement le moment venu. Nous attendons d’en parler à notre prochaine Assemblée Générale le 22 mai 2018.

Nous avons eu l’occasion de rencontrer à Séderon la Députée de la 3 e circonscription de la Drôme, Célia de Lavergne, à l’occasion de l’un de ses déplacements à la rencontre des élus. Comme au total seuls 5 habitants se sont déplacés, dont 3 de COPARHB, nous avons eu tout loisir de lui faire part des préoccupations locales, mais aussi de notre indignation contre la Loi Asile et Immigration, les Droits de l’Homme bafoués et l’injuste condamnation des personnes qui portent secours aux migrants. Une lettre sur ce sujet lui a été remise pour mémoire de notre part. Elle a déclaré ne pas être d’accord avec le délit de solidarité. Mais, bien qu’elle ait travaillé en Afrique, Il nous a semblé qu’elle n’était pas vraiment branchée Droits humains mais défendait plutôt les arguments de Gérard Collomb, visant à faire un tri entre ceux qui viennent d’un pays en guerre et ceux qui seraient partis par « tradition », pour avoir une vie meilleure. Nous attendons toujours une réponse à notre lettre.

Nota : Annie Molinet rappelle qu’elle se fait un plaisir de relayer sur le blog toutes les informations utiles que les différents comités souhaitent faire connaitre.

B) Notre participation aux Etats Généraux des Migrations (EGM)

Pour mémoire : les Etats Généraux des Migrations ont été lancés en novembre 2017 par 470 associations et collectifs citoyens (Site EGM). Ils sont à l’origine de la « Journée noire » du 21 janvier 2018, au niveau national, contre le projet de loi Asile et Immigration de Gérard Collomb. Des membres du CARDAV ont participé à cet événement à Nyons, à côté de la Ligue des Droits de l’Homme (voir blog ici) ainsi qu’au Buis (voir blog ici), événements relayés positivement par la presse locale. Nous avons fait parvenir récemment aux EGM, par l’intermédiaire de l’Assemblée locale Drôme-Ardèche, une synthèse sur nos activités et problèmes particuliers.

Les EGM ont déjà organisé, cette année, deux réunions à Valence. Valérie Rosier a représenté le CARDAV à la troisième, lundi 12 mars 2018 et a pu y parler de l’activité de nos comités. Elle a pu se rendre compte à quel point les grandes associations, souvent citadines, pouvaient méconnaître les spécificités de nos petites structures situées dans des territoires isolés et peu peuplés.

Comme déjà annoncé sur le blog (ICI), la première session nationale des EGM se tiendra à Montreuil (93) les 26 et 27 mai 2018. Valérie Rosier se propose de représenter le CARDAV afin de donner de la visibilité à nos comités et par là, à tous ceux qui ont la même spécificité d’éloignement de tout centre urbain important, avec les complications que cela implique au niveau de l’apprentissage du français, des soins, des démarches administratives, des écoles et des possibilités de formation et de travail. Sans parler des aides psychologiques pour les exilés mais aussi pour les aidants. Au-delà de ces points, Valérie espère que les EGM puissent peser aux niveaux politiques national et européen en participant à une Initiative européenne sur l’immigration (voir ICI comment ça marche). Une pétition a déjà été lancée, nous recommandons à tous de la signer pour qu’elle ait du poids ! ( Lien ICI).  Les membres présents donnent mandat à Valérie Rosier pour représenter la Plateforme à ce rassemblement important et de parler en son nom. Accord unanime pour une prise en charge du billet de train par la Plateforme. Merci de faire parvenir vos commentaires éventuels concernant cette session EGM à Valérie jeudi 24 mai au plus tard.

C) Marche Solidaire La Roya-Calais

Pour mémoire : la marche se déroule du 30 avril au 7 juillet 2018, de la frontière franco-italienne à la frontière franco-britannique. Elle se divise en 60 étapes d’une longueur moyenne de 25 km. Chaque étape sera marquée par une rencontre (conférence-débat, projection d’un film et débat, concert…), qui pourra être l’occasion d’une collecte de fonds. La marche d’Avignon à Orange a lieu ce jour, le 19 mai 2018 (voir programme détaillé : https://www.roya-citoyenne.fr. La réunion de la Plateforme se termine comme prévu vers 14 h 30 pour permettre à  un certain nombre de nos membres de rejoindre le covoiturage organisé pour se rendre à Orange.

Prochaine réunion : samedi 30 juin 2018 à 10 H 30, suivie d’un repas partagé

Ordre du jour prévu (à compléter)

  • Tour de table
  • Coopération avec la Ligue des Droits de l’Homme de Nyons et les associations partenaires
  • Compte-rendu du stage de formation à l’aide des traumatismes psychologiques de l’exil et importance de l’aide psychologique aux aidants (Colette Sénéclauze, Laurence G., Laurence P , Liljana et Luc)
  • Compte-rendu de la Marche Solidaire Avignon-Orange
  • Compte-rendu EGM Montreuil 27 mai 2018 (Valérie Rosier)
  • « Initiatives européennes pour l’immigration » voir la pétition sur https://www.weareawelcomingeurope.eu/fr/)
  • Projet de de lancer une liste aux élections européennes de 2018 pour un accueil solidaire des réfugiés, en lien avec les Etats Généraux des MigrationsPour la Plateforme
    Annie, Colette, Valérie

azure_kumquat

Communiqué par la
Plateforme des Comités d’Accueil des Réfugiés en Drôme-Ardèche et Vaucluse
Valérie Rosier, Coordonnatrice,  Tél 06 12 33 10 71
arquaique@orange.fr
Colette Sénéclauze, Secrétaire, Tél 04 75 26 41 44
c.a.sene@club-internet.fr
Annie Molinet, Blog, Tél 04 75 28 51 77
coparhb@gmail.com
Facebook